Quel(s) outil(s) privilégier selon ses chantiers SEO ?

Dans l’univers du SEO, il y a une multitude d’outils présentant tous leurs avantages et inconvénients. Cet article n’a pas pour but d’établir un classement des meilleurs du secteur mais plutôt de présenter un échantillon d’outils que nous sommes amenés à utiliser en agence selon les problématiques de nos clients. À la question : « de quel(s) outil(s) SEO dois-je me munir en tant qu’annonceur dans le but d’optimiser la visibilité de mon site ? » nous tâcherons donc d’y répondre.

Il est à noter que les outils qui vous sont présentés dans cet article sont payants et nécessitent une licence.

Les outils SEO pour effectuer des analyses sémantiques

L’audit sémantique est généralement l’une des principales analyse à mener lors d’une stratégie d’optimisation de la visibilité d’un site. Cette dernière a pour but de s’assurer que le site se positionne bien sur les requêtes cibles à fort potentiel de volume de recherche d’un secteur d’activité. Toutefois, comment constater cela ?

Le couteau suisse : SEMrush

SEMrush est en quelque sorte la boîte à outils dédiée au marketing web. Le gros avantage de cette solution réside dans sa polyvalence. En effet, SEMrush vous permettra de faire un suivi précis de votre site à plusieurs niveaux : mots-clés, netlinking, etc.

Côté sémantique, il est possible de comparer votre nom de domaine avec celui de vos concurrents et ainsi constater quels sont les mots-clés partagés et les mots-clés manqués ; autrement dit, non partagés.

Parallèlement, l’outil vous fait des recommandations de concurrents une fois votre nom de domaine analysé. Pour rappel, vos concurrents sectoriels ne sont pas forcément vos concurrents organiques !

Avec SEMrush, vous aurez une vue complète de votre couverture sémantique (= nombre de mots-clés positionnés) sur un marché précis ; autre avantage de SEMrush qui possède des données pour chaque marché où Google est implanté :

Vous avez la possibilité d’exporter les mots-clés que positionne votre site et celui de vos concurrents sur un marché spécifique (Google FR, Google US, etc.). Attention, vous ne pourrez toutefois pas exporter l’intégralité des données (maximum 30 000 mots-clés) à moins d’en faire la demande au service support. Néanmoins, vous n’aurez sûrement pas besoin de l’exhaustivité des données donc pensez à bien appliquer des filtres avant de faire un export (positions, volume de recherche, etc.).

Il est à noter que SEMrush possède une fonctionnalité purement sémantique qu’il faut exploiter : « Keyword Magic Tool ». Cette dernière vous permettra de faire du développement sémantique autour d’un mot-clé, ce qui peut s’avérer utile dans le cadre de la création de briefs de rédaction SEO ou dans le but de compléter un audit sémantique :

Le « petit » plus : les questions clés associées à un mot-clé. Cet onglet vous donnera des pistes de sujets à aborder dans le cadre d’un chantier de création de contenus.

À ce titre, SEMrush est un outil idéal dans le cadre :

  • D’un benchmark concurrentiel
  • D’un audit sémantique
  • De création de briefs de rédaction SEO

Comme précisé ci-dessus, SEMrush est un véritable couteau suisse ! Par-delà l’aspect sémantique, vous pourrez également mener des chantiers d’optimisation de netlinking. Attention, les données sont moins exhaustives qu’un outil comme Ahrefs ou Majestic mais vous pourrez coupler ces dernières avec l’API de Majestic.

En définitive, SEMrush fera le bonheur de tous : PME, agence, freelance, grands comptes, etc.

Le 100% made in France : Ranxplorer

Lancé en 2016 par les créateurs de ranks.fr, Ranxplorer peut se targuer de disposer de la plus grande base de données de mots-clés du marché français ! Les analyses que nous pouvons mener avec l’outil Ranxplorer sont sensiblement les mêmes que celles de SEMrush en raison de la similarité des fonctionnalités :

Néanmoins, nous recommanderons l’outil Ranxplorer si votre site a pour objectif d’être optimisé sur Google FR car les données sont exhaustives uniquement sur ce marché.

À l’image de SEMrush, Ranxplorer vous permettra de comparer votre nom de domaine avec celui de vos concurrents et vous suggéra des sites concurrents.

Vous avez également la possibilité d’exporter les mots-clés que positionne votre site et ceux de vos concurrents. Toutefois, fort d’une capacité de 50 000 mots- clés autorisés, l’export est plus généreux.

À l’instar de SEMrush, vous avez également la possibilité d’appliquer des filtres lors d’exports de vos mots-clés :

Ranxplorer possède également une fonctionnalité qui vous permettra d’effectuer du développement sémantique autour d’un mot-clé :

Et de détecter les questions liées à un sujet ce qui vous permettra de rédiger du contenu informationnel :

L’unique réserve à émettre concerne la véracité des volumes mensuels de recherche et du nombre de résultats que nous jugeons plutôt moindre.

Pour récapituler, Ranxplorer vous permettra :

  • De mener un benchmark concurrentiel
  • D’effectuer un audit sémantique (uniquement pour le marché Google FR)
  • De créer des briefs de rédaction SEO

L’outil Ranxplorer va plutôt s’adresser à des profils qui souhaitent uniquement travailler sur le marché français ; à proscrire donc si vous avez des enjeux internationaux. De plus, ce dernier ne propose pas un suivi aussi poussé que SEMrush.

Les outils SEO pour les analyses de crawl

Afin de simuler le comportement des robots des moteurs de recherche, rien de tel qu’un outil de crawl. Ce dernier vous permettra de rapidement détecter les freins techniques qu’un bot peut rencontrer sur votre site et vous aidera ainsi à en optimiser la structure.

Le mastodonte : Botify

Vous avez besoin de lancer une analyse plus « profonde » de votre site ? Vous souhaitez connaître le comportement réel de Google sur votre nom de domaine ? Botify est sûrement l’outil qu’il vous faut ! Avec ce dernier, vous pourrez mener des analyses plus poussées :

  • Analyse de logs
  • Analyse de maillage interne
  • Etc.

L’avantage d’un outil tel que Botify réside dans la possibilité de mener des analyses de logs. Pour rappel, les logs sont des fichiers hébergés sur le serveur web du site qui enregistrent régulièrement le passage des bots et des visiteurs. Avec ces derniers, vous pourrez ainsi découvrir le comportement réel de vos visiteurs (robots et utilisateurs) et connaître précisément les pageview hits. Avec cette vue « 360 » du comportement de chacun, vous serez à même d’optimiser votre budget de crawl :

  • Traitement des pages orphelines (urls non maillées à la structure de votre site mais consultées par des bots ou visiteurs)
  • Analyse des pages les plus consultées pour s’assurer qu’elles sont stratégiques pour le SEO
  • Etc.

Botify peut paraître « effrayant » de prime abord et nécessitera quelques paramétrages pour une utilisation optimale (paramétrages de crawl et segmentation des urls). Une fois ces derniers apportés, vous aurez une vue complète de votre site lorsque le crawl sera terminé :

Il faudra néanmoins se familiariser avec le lexique Botify (« compliant URLS », « not compliant urls », etc.) afin de ne pas commettre d’impair.

Encore une fois, l’outil est complet et vous permettra d’avoir une vue fine sur l’intégralité de votre site :

Pour mettre en exergue certaines typologies d’urls, vous aurez la possibilité d’appliquer des filtres et de cumuler ces derniers. Par exemple :

  • Je veux toutes les urls compliant qui possèdent une balise <canonical>
  • Je veux toutes les urls not compliant car elles renvoient un mauvais status code
  • Je veux toutes les urls compliant du répertoire /produit/

Pour rependre la promesse de Botify, cette plateforme vous aidera à « unlock hidden potential » ; difficile de mieux résumer cet outil.

L’alter ego : OnCrawl

OnCrawl est l’alter ego de l’outil Botify car il vous permettra d’effectuer les mêmes analyses. À titre personnel, l’interface de cet outil est beaucoup plus intuitive que la plateforme Botify qui, comme précisé ci-dessus, peut effrayer en raison de la masse d’informations qu’elle récolte. Toutefois, OnCrawl n’est pas en reste car ses rapports sont aussi complets que Botify !

Les données sont classées de manière similaire à Botify et il vous sera possible d’appliquer des filtres afin d’isoler des répertoires spécifiques :

Il est à noter que les outils Botify et OnCrawl vont plutôt s’adresser à des profils techniques qui possèdent de solides connaissances en SEO.

L’incontournable : Screaming Frog

Difficile lorsque l’on parle de crawl de ne pas penser au programme Screaming Frog. Nous vous recommandons fortement d’avoir cet outil sous la main pour lancer des crawls sur votre site. Ce dernier vous permettra d’avoir un état des lieux sur :

  • Les status codes (200, 301, 302, 404, 410, etc.) de vos ressources (HTML, CSS, Javascript, images, etc.)
  • Le dispositif SEO de chacune de vos urls (<title>, meta description, <h1>, canonical, hreflang, etc.)
  • Les urls bloquées au robots.txt
  • Les ressources externes

Contrairement à Botify et OnCrawl, vous n’aurez pas la possibilité d’effectuer une analyse de logs avec le programme Screaming Frog. Cependant, il reste un outil indispensable dans le cadre :

  • D’un check-up technique
  • D’un audit technique
  • D’un recettage de préproduction avant une refonte
  • Etc.

Il est à noter que ce programme est en perpétuelle évolution et délivre des données de plus en plus précises (rapport d’inlinks ou outlinks avec localisation du lien par exemple). Si vous souhaitez vous constituer votre boîte à outils SEO, Screaming Frog doit faire partie intégrante de celle-ci.

Tout comme SEMrush, ScreamingFrog sera utile pour tous les profils.

Les outils SEO pour les analyses de netlinking

Le netlinking est généralement le sujet avec lequel nous prenons le plus de pincettes. Cependant, il n’en demeure pas moins essentiel dans une stratégie d’optimisation de visibilité d’un site. Un nom de domaine évolue au fil des années et nécessite une attention particulière dès lors que l’on veut asseoir son autorité dans les SERPs. Entre alors en jeu la stratégie de netlinking et le temps des analyses.

L’historique : Majestic

Lorsque le sujet du netlinking est abordé, nous pensons tout de suite à l’outil Majestic. Ce dernier possède une base de données mise à jour quotidiennement avec le « Fresh Index » (= index actualisé) :

Cet outil vous permettra d’avoir un état des lieux de la popularité de votre nom de domaine et de la comparer avec celle de vos concurrents sur plusieurs indicateurs :

  • Le TF et le CF
  • Le nombre de backlinks
  • Le nombre de domaines référents
  • Les thématiques de chaque domaine
  • Etc.

L’outil Majestic vous propose également une vue historique de votre nom de domaine (« Historic Index ») pour laquelle vous aurez les mêmes onglets que le « Fresh Index » mais avec plus d’exhaustivité en matière de données :

En définitive, Majestic restitue une vue détaillée de la popularité d’un nom de domaine depuis son activation. Cet outil est donc idéal dans le cadre :

  • d’une analyse concurrentielle (orientée popularité)
  • d’un audit de netlinking
  • d’un check-up (identification de domaines référents « nocifs » par exemple)

Un point de vigilance doit tout de même être apporté : bien que l’outil Majestic indique mettre à jour ses données quotidiennement, cela ne sera pas toujours constaté lorsque vous effectuerez des exports (lien externe non présent sur la page d’un domaine référent par exemple).

Pour autant, ne vous privez pas de la base de données Majestic qui reste une mine d’or en matière d’informations. À ce titre, nous recommandons fortement cet outil pour toutes les personnes souhaitant optimiser leur netlinking.

Le mésestimé : Ahrefs

Ahrefs est l’autre nom d’outil qui revient lorsque l’on aborde le sujet du netlinking. Globalement, les fonctionnalités sont similaires à Majestic mais l’exhaustivité des données est moindre lorsque vous analysez votre nom de domaine dans l’onglet « Site Explorer ». Ahrefs possède des indicateurs similaires à Majestic : le UR et le DR qui s’apparentent au TF et CF.

Toutefois, Ahrefs possède un index mis à jour quotidiennement et la véracité des données qui remontent n’est pas à négliger ; là où Majestic pèche.

Parallèlement, l’accès à l’information est plus intuitif que sur Majestic ce qui permet une meilleure prise en main de l’outil :

Par-delà l’aspect netlinking, Ahrefs est, à l’image de SEMrush, un outil multifonction qui vous permettra d’analyser plusieurs aspects de votre site.

En définitive, l’outil Ahrefs vous permettra de mener les mêmes types de chantiers d’optimisation que l’outil Majestic d’un point de vue netlinking.

Comme abordé tout au long de cet article, chaque outil SEO possède ses avantages et inconvénients et un seul ne pourra malheureusement pas répondre à toutes vos problématiques d’optimisation de visibilité de site. Néanmoins, ce tour d’horizon vous aura permis de savoir lesquels adopter selon les chantiers SEO que vous souhaitez mener. Gardez en tête que pour bien les choisir, il faut définir le plus précisément possible vos besoins.