Blog

  • Accueil
  • SEO
  • Optimiser son référencement grâce à la géolocalisation

Optimiser son référencement grâce à la géolocalisation

    La semaine dernière, le Journal du Net a abordé dans un article la problématique du « référencement géolocalisé ». En effet, la question à se poser actuellement est comment tirer partie des possibilités de ciblage local grâce au référencement ?

    Sur un marché de la recherche de plus en plus concurrentiel, l’enjeu peut s’avérer important pour les PME comme pour les sociétés d’envergure nationale.
    Obtenir un positionnement en tête des résultats de recherche devient de plus en plus difficile aujourd’hui, notamment sur des expressions génériques et très concurrentielles.
    Le ciblage géographique se révèle donc être un moyen de parer à cette difficulté en se positionnant sur des requêtes précises et localisées.

    La géolocalisation peut essentiellement prendre deux formes lors d’une recherche sur les moteurs :
    – Dans le premier cas : l’internaute tape le mot de sa recherche directement associé à la zone géographique souhaitée (Exemple : hôtel Nantes). L »annonceur pourra alors se positionner sur des expressions associées à une localisation en référencement naturel ou en référencement payant.
    – Dans le deuxième cas: l’internaute saisi l’objet de sa recherche sans zone prédéfinie (Exemple : Achat maison). Et ce sont alors les moteurs qui proposent des résultats localisés se basant sur son adresse IP.

    Dans le premier cas de figure, l’internaute évoque clairement son souhait de ciblage géographique. L’annonceur peut alors se positionner en référencement naturel sur cette expression, si le contenu de son site le permet.
    L’annonceur pourra également se positionner en liens sponsorisés sur ce mot clé. Le CPC sera alors moins cher sur cette expression précise car moins concurrencée.
    Dans ce cas précis, l’internaute est dans une phase active de recherche. Ce qui garantie un trafic ciblé et qualifié.

    L’autre solution vise à proposer des liens sponsorisés en se basant sur l’adresse IP de l’internaute. Par exemple, quelqu’un résidant à Lyon et cherchant une agence de communication pourra se voir proposer des résultats d’agences Lyonnaises.
    L’avantage dans ce cas permet d’adapter ses campagnes à la zone de chalandise qui nous intéresse.
    Mais cette solution à ses limites. D’une part car l’adresse IP communiquée ne se trouve pas toujours dans la ville où réside l’internaute et d’autre part car le résultat ne correspondra pas forcément à une attente de l’internaute.

    Dans cette démarche, il est important de jouer sur la complémentarité entre la stratégie de référencement et les stratégies de liens sponsorisés. Il conviendra par exemple de faire basculer une expression trop coûteuse en liens sponsorisés sur du référencement naturel. Inversement, on pourra faire du liens sponsorisés sur des expressions très concurrentielles où il est difficile d’être positionné en tête des moteurs de recherche et axer son référencement naturel sur des expressions associées à une recherche locale pour un moindre coût. Une période de test sera alors nécessaire pour valider le modèle d »investissement le plus rentable.

    Cette méthode peut aujourd’hui s’inscrire dans une stratégie interactive de trafic plus globale. Le positionnement sur des expressions génériques permettant de développer un trafic plus important. Et des actions complémentaires en référencement naturel et payant favorisant le recrutement d’un trafic moins abondant mais plus qualifié, et donc générant de meilleur taux de transformation.

    Vous avez aimé cet article ?

    Partager sur facebook
    Facebook
    Partager sur twitter
    Twitter
    Partager sur linkedin
    LinkedIn

    Comments are closed here.

    Plus d'articles :

    All articles loaded
    No more articles to load
    Appelez-nous
    Contactez-nous