Comment éviter les pénalités Google ?

Le SEO est indispensable pour assurer la bonne visibilité de votre site web. Régulièrement Google met à jour ses algorithmes, ce qui peut entraîner une hausse ou une baisse de votre visibilité.

Avant de vous expliquer comment éviter les pénalités Google, il est important de différencier les deux types de « pénalité » que vous pouvez rencontrer : 

  • Pendant longtemps Google a mis en place des actions automatiques liées à des mises à jour. Les plus connues sont Pingouin et Panda. Ces actions pénalisantes ne ciblent pas directement votre site, mais vise plutôt le manque d’optimisation SEO. Dans ce cas, on ne parle pas de pénalité à proprement parler.
  • Mais vous pouvez également, être confronté à des pénalités manuelles liées à des actions dirigées vers votre site. Elles sont directement liées à une pratique ou présence d’une optimisation contraire aux règles de Google.

Les sites qui adoptent les bonnes pratiques SEO se voient, en général, récompensés par un meilleur positionnement dans les SERP. Et à l’inverse, Google n’hésite pas a sanctionner les sites qui adoptent des pratiques « douteuses » en matière de SEO.

Aussi, il est important pour les propriétaires de site web de garder en tête les risques liés aux pénalités Google et de savoir s’en prémunir. En effet, une pénalité Google peut mettre en péril les efforts de référencement entrepris sur votre site et impacter directement les résultats économiques de l’entreprise.

Dans cet article, nous vous expliquons comment repérer une pénalité Google, comment l’éviter en adoptant les best practices SEO et comment s’en sortir si Google vous a déjà sanctionné.

Qu’est-ce qu’une pénalité Google ?

Définition rapide

Pénalité Google = 1 sanction prise par Google envers un site pour non-respect des bonnes pratiques SEO.

Les différents types de Pénalités Google

  • pénalités manuelles : appliquées par un membre des équipes qualité de Google pour non-respect des règles de bonne conduite (en général abus de liens sortants ou entrants artificiels)
  • pénalités algorithmiques : pénalités automatiques dues à des filtres Google => 2 grandes catégories : pénalité sur la qualité du contenu (contenu de faible qualité ou duplicate content) ou pénalité sur les liens (politique de liens suspecte => trop de liens ou liens incohérents avec l’objet du site,…)

Quels sont les effets d’une pénalité Google ?

  • En terme de visibilité : vous perdez votre positionnement sur les mots-clés travaillés.

➡️ Votre positionnement Google chute brutalement (déclassement),

  • En terme d’indexation : certaines des pages ne sont plus indexées par Google (ex : en cas de duplicate content),

➡️ Votre site a disparu, ne figure plus dans l’index de Google,

Lorsque la pénalité est algorithmique, vous n’êtes pas prévenu directement par Google. Vous devez juste être à l’écoute du monde du SEO car :

  • Soit ce sont les référençeurs qui s’en plaignent sur les réseaux sociaux ou dans un blog, 
  • soit Google communique officiellement sur cette mise à jour.

Sur les pénalités les plus sévères, on constate une chute brutale de votre trafic qui vous mettra rapidement la puce à l’oreille. 

Seule la pénalité manuelle génère un message de Google dans votre Google Search Console. La GSC vous permet aussi de vérifier d’autres indicateurs pour identifier une éventuelle pénalité :  l’état d’indexation de votre site web ou les positons sur vos mots clés.

Les effets d’une pénalité Google sont dévastateurs en termes de référencement, de visibilité et de performances économiques.
Il vaut donc mieux prévenir que guérir et adopter les pratiques pour éviter ce genre de mésaventures.

Comment éviter les pénalités Google ?

Pour faire simple, Google sanctionne d’abord les mauvaises pratiques (black hat SEO) en déclenchant des pénalités manuelles. Ensuite, sur les abus de mots clés dans les textes, la duplication de contenus ou de bouton CTA, les pénalités sont plutôt algorithmiques avec une baisse plus progressive. A contrario, il récompense les bonnes pratiques (white hat SEO). Il faut donc identifier les facteurs à risques et travailler dans le sens des préconisations Google (même si elles ne sont pas toujours officiellement formalisées !)

Les pratiques à bannir pour éviter une pénalité Google

  • Les liens artificiels (Google Penguin) : trop de liens de mauvaise qualité,
  • Le contenu non naturel (Google Panda) : suroptimisation des pages, keyword stuffing…
  • La duplication de contenus 
  • Le cloaking = présenter des contenus différents aux internautes et aux moteurs de recherche
  • La surutilisation de publicité au-dessus de la ligne de flottaison (Google Top Heavy)
  • La promotion de contenus médias non libres de droits (Google Pirate)
  • Etc.

Nouveau call-to-action

Adopter les pratiques SEO recommandées par Google

En matière de contenu

  • Définir une ligne éditoriale claire et cohérente,
  • Créer des contenus uniques, répondant aux problématiques des visiteurs,
  • Ne pas utiliser les mots-clés de manière abusive et non naturelle
  • Éviter les contenus générés automatiquement,
  • Limiter la pub ou les boutons CTA.

En matière de netlinking

  • Éviter les achats de liens,
  • Limiter la quantité de liens sur chaque page,
  • Privilégier les liens entrants et sortants avec des sites partageant une cohérence thématique avec le vôtre,
  • Varier les ancres de liens,
  • Faire en sorte d’obtenir des liens de manière continue dans le temps (un grand nombre de liens en très peu de temps paraît suspect pour Google),
  • Désavouer les liens toxiques.

La technique

  • Détenir une version mobile optimale,
  • ,
  • Limiter l’utilisation de l’obfuscation de liens,
  • Éviter l’utilisation de technique black Hat : Cloaking, Contenus cachés….

Nous venons de définir la marche à suivre pour éviter une pénalité Google, mais que faire si c’est déjà trop tard ?
Voici nos conseils pour sortir d’une pénalité.

Comment se sortir d’une pénalité Google ?

Quelle est la durée d’une pénalité Google ?

La levée d’une pénalité est rapide dès résolution du problème et dès constatation des modifications : 

  • 7 à 10 jours en moyenne sur une pénalité manuelle,
  • 2 à 3 semaines en moyenne pour une pénalité de type Penguin,
  • 1 mois pour le contenu.

Pour le reste, cela dépend de vous, de votre capacité à identifier précisément les causes de la pénalité et à y remédier

Quelles actions a mener pour sortir de la pénalité ?

  • Pour les pénalités manuelles, Google vous notifie la pénalité via la Google Search Console et vous indique les actions a mener. Une fois les modifications faites, vous pouvez demander un réexamen de votre site.
  • Concernant les pénalités algorithmiques, il faut identifier la pénalité et sa cause. Pour cela, vous devez réaliser un audit SEO spécifique. 

N’hésitez pas à travailler vos contenus s’il s’agit d’une pénalité Google Panda.

Si c’est une pénalité Google Penguin, il faut analyser toute la stratégie de Netlinking depuis la naissance du site. Pour cela, vous pouvez utiliser un outil dédié afin de repérer les liens toxiques, incohérents avec votre thématique ou provenant de sites peu fiables.

Il est également possible d’être victime d’une attaque de liens toxiques exécutés par un de vos concurrents.

En conclusion

Sortir d’une pénalité peut prendre du temps et nécessite des compétences spécifiques. Il est donc préférable d’adopter en amont les best practices en termes de contenus et de netlinking pour éviter toute pénalité Google.

Si Google vous sanctionne, un audit SEO plus poussé s’avère indispensable pour identifier les causes de la pénalité et y remédier. Or, le temps presse, car une chute de référencement impacte votre activité. Pour vous en sortir sereinement, faites appel à des experts en SEO.