On ne présente plus les Featured Snippets, ce format d’annonce lancé en 2016 par Google et qui s’impose de plus en plus dans les pages de résultats. Pour quelle performance et à quel prix ? Une étude publiée par Ahref nous confirme en tout cas que la position 0 ne s’est pas faite que des amis dans les SERPs…

Le CTR des featured snippets est décevant

Premier constat, sans doute le plus surprenant : le taux de clic des Featured Snippets reste largement inférieur à celui du premier résultat naturel « classique » affiché. Ahref affirme que sur l’échantillon testé, le CTR moyen constaté est de l’ordre de 8,6%, une performance bien pâle au regard de la surface occupée par la vedette.

Les Snippets Vedettes vampirisent le CTR des autres résultats naturels

CTR des annonces naturelles avec ou sans featured snippet
Si le CTR moyen des Featured Snippets n’est pas aussi élevé qu’imaginé, on constate également sur ce graphique que la présence ou non d’un featured snippet influe grandement sur les performances des autres formats naturels. Le CTR moyen du premier résultat naturel passe ainsi de 26% à 19,6% en présence d’une vedette.

Autrement dit, si votre site apparait aujourd’hui en première position sur la requête « achat appartement » (volume de recherche = 22 200) et que Google décide demain d’afficher un autre nom de domaine que le vôtre en FS, vous risquez de subir une baisse de trafic de l’ordre de 1 500 visites / mois. Chiffre purement théorique mais qui donne à tout le moins une tendance !

Les FS réduisent le nombre de clics générés par la page de résultats

Les snippets vedettes ne dégradent pas seulement les performances des autres formats d’annonce. Ils réduisent également le nombre de clic générés par une page de résultats !

Nombre de clics dans la page de résultats avec ou sans featured snippet

La probabilité qu’une page de résultats génère un clic en l’absence d’un featured snippet est supérieure de quatre points.

La position 0 n’en est pas vraiment une

Autre donnée intéressante, celle de la position moyenne occupée par le featured Snippet :

Si la vedette jouit d’un format extrêmement valorisant, elle n’apparait avant les autres résultats naturels que dans 31% des cas. Un chiffre bien maigre qui nous incite à abandonner définitivement l’appellation « Position 0 ».

Featured Snippet : moi, moche et méchant ?

L’étude publiée par Ahref permet de relativiser l’importance des Featured Snippets. Elle révèle surtout que Google a encore du travail pour améliorer la pertinence et la qualité des résultats ainsi mis en avant. Côté annonceur, optimiser ses contenus pour apparaître dans ce format parait toujours souhaitable. Une URL apparaissant en Featured Snippet est toujours listée parmi les résultats plus classiques, ce qui permet de bénéficier d’une double exposition. Si des tests menés par Google remettent en cause ce fonctionnement, gageons que les résultats de cette étude l’invitent à la prudence !