Comment réaliser un audit SEO ?

Vous dépensez du temps et des ressources pour votre site web sans obtenir le trafic souhaité ? 

Vous vous demandez pourquoi vos concurrents sont mieux référencés que vous malgré tous vos efforts ?

Si vous avez répondu par l’affirmative à l’une de ces deux questions, il est temps de réaliser un audit SEO de votre site web. Cet audit vous aidera à :

  • Lister les actions à mettre en œuvre pour améliorer vos rankings

Un audit SEO bien mené vous donnera des pistes pour générer plus de trafic et d’opportunités d’affaire en ligne à court et moyen terme. 

Dans cet article, nous vous détaillons les 6 étapes pour faire un audit de référencement complet et remettre votre stratégie SEO sur de bons rails.

Qu’est ce qu’un audit SEO ?

Audit SEO : une définition rapide

L’audit SEO consiste à analyser un site web pour évaluer sa capacité à bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche

Composé de plusieurs points de contrôle, l’audit SEO s’apparente à un état des lieux détaillé du référencement naturel d’un site.

Pourquoi réaliser un audit SEO ?

L’audit SEO présente un double intérêt.

En premier lieu, il répond à une démarche d’évaluation des performances

Très souvent, on l’utilise lorsqu’on estime que les performances SEO d’un site web ne sont pas à la hauteur des ressources et des efforts consentis.

Par exemple, vous avez lancé une stratégie de contenu, mené des actions de netlinking mais vous ne constatez pas un impact significatif sur vos rankings. Quel est le problème ? S’agit-il de la qualité des contenus, de problématiques techniques ? Est-ce lié à la structure du site ? 

Compte tenu de la variété d’algorithmes utilisés par Google pour référencer une page web, la réponse n’est pas évidente.  La seule façon de le savoir, c’est d’analyser point par point votre stratégie de référencement.

Le second intérêt de l’audit SEO réside dans la finesse de l’analyse. Un bon audit ne mettra pas seulement le point sur les failles de votre référencement naturel. Le constat s’accompagnera aussi de recommandations d’actions pour améliorer vos performances à court, moyen et long terme.

A quels risques s’expose t-on si on ne réalise pas d’audit SEO ?

Prenons maintenant la question en sens inverse : que se passe-t-il si votre positionnement SEO est décevant mais que vous ne réalisez pas d’audit ?

Certaines entreprises rechignent à réaliser un audit SEO. Les raisons invoquées sont généralement le coût de l’audit ou alors le sentiment qu’on n’en a pas besoin.

Pourtant, la question du coût devrait vite être écartée. Une chute sur les rankings occasionne une baisse de trafic et donc une diminution des opportunités en ligne et du chiffre d’affaires. L’impact économique d’un référencement déficient est donc plus dommageable que le coût de l’audit en lui-même. 

Il est tout aussi dangereux de renoncer à un audit SEO à cause d’un sentiment de maîtrise parfois trompeur. Le SEO est une discipline qui met en jeu de nombreux critères (technique, UX, contenu, netlinking,…). Et, par nature, c’est une discipline très changeante. Même pour un bon référenceur, rester à jour sur les bonnes pratiques demande beaucoup de travail.

Si vous vous privez d’audit SEO, vous allez probablement vous baser sur des intuitions ou miser sur les techniques en vogue du moment. 

Le risque, ici, c’est de se lancer dans des actions désordonnées. Ou de continuer à foncer tête baissée. Vous allez vous concentrer sur des gains marginaux alors qu’actionner un levier spécifique vous aurait peut-être permis de booster considérablement vos rankings. 

L’audit SEO est un passage obligé pour ceux qui souhaitent optimiser leur référencement naturel. Il convient alors de passer en revue les grands axes d’amélioration que nous allons maintenant vous détailler.

Comment réaliser un audit SEO complet en 6 étapes ?

Réaliser un audit technique SEO

Le SEO couvre un certain nombre de bonnes pratiques qui, combinées, contribuent à un meilleur référencement naturel de votre site. 

Certaines, comme le content marketing ou la recherche de liens entrants, portent leurs fruits sur le long terme. D’autres permettent d’améliorer significativement ses rankings à court terme.

Même s’il fait peur à beaucoup, le SEO technique entre clairement dans la deuxième catégorie. La plupart des sites présentent des dizaines d’erreurs techniques qui peuvent être corrigées assez rapidement. Une fois ces erreurs corrigées, l’impact sur le référencement est presque immédiat.

Voyons maintenant quels sont les principaux points de vigilance de l’audit SEO technique.

Crawler l’intégralité du site pour détecter les erreurs

De nombreux outils permettent de parcourir votre site à la recherche d’erreurs. 

La Google Search Console vous indique les erreurs d’indexation et vous donne des recommandations concrètes pour les corriger.

Un outil SEO tout-en-un comme SEMrush permet de générer un rapport d’audit technique visuel. 

Il existe également des outils spécialisés comme Botify, OnCrawl ou ScreamingFrog.

Vérifier l’indexation du site

Pour vous assurer que toutes les pages indexables sont bien accessibles aux moteurs de recherche, vous allez auditer votre fichier robots.txt.

Vous entrez dans la barre d’adresse de votre navigateur : votresite/robots.txt 

La commande « Disallow: / » indique aux robots les parties du site qui ne doivent pas être crawlées. Vérifiez que vous n’avez pas bloqué certaines pages par erreur.

Vérifier l’existence d’une sitemap

La sitemap est une liste au format XML qui répertorie toutes les pages d’un site web. Elle permet aux moteurs de recherche de comprendre la structure de votre site et de mieux s’orienter. En cela, elle facilite grandement l’indexation de vos pages.

Il faut donc vérifier que vous avez une sitemap et qu’elle a bien été transmise à la Google Search Console.

Vérifier vos redirections

Vous pouvez être amené à « supprimer » une page de votre site au profit d’une page plus pertinente. 

Cependant, la page initiale est indexée par les moteurs de recherche et génère du trafic. Vous ne pouvez pas vous contenter de la faire disparaître.

La solution consiste à créer des redirections de l’ancienne URL vers la nouvelle. Le plus souvent, vous utiliserez la redirection 301 en raison de son caractère permanent.

Pour ne pas perdre les bénéfices du référencement de votre ancienne page, vous gagnerez à vérifier le bon fonctionnement de vos redirections. Pour cela, vous pouvez utiliser la Search Console ou recourir à des outils dédiés comme Redirection web.

Contrôler le temps de chargement

La vitesse de chargement des pages d’un site web est un critère SEO technique important. En effet, une bonne vitesse de chargement participe d’une expérience utilisateur agréable et envoie donc un signal positif à Google.

Google met à disposition un outil gratuit de vérification de la vitesse de chargement qui vous fournit également de nombreux axes d’amélioration.

Vérifier si votre site est mobile-friendly

Désormais, Google utilise un index mobile-first pour attribuer ses rankings. Cela correspond aux habitudes des internautes qui consultent de plus en plus le web en mobilité.

Par conséquent, vous devez vous assurer du bon comportement de votre site sur mobile et tablette. Pour cela, vous pouvez utiliser le test d’optimisation mobile Google.

Nouveau call-to-action

Analyser ses mots-clés

Cibler les bons mots-clés

L’analyse des mots-clés est donc une étape essentielle de l’audit de référencement. Il s’agit ici de s’assurer que les mots-clés sur lesquels vous aspirez à bien vous positionner sont à la fois accessibles, pertinents et rentables.

Le SEO est une guerre de positions. Si vous cherchez à vous positionner sur des mots-clés déjà bien investis par des concurrents anciens et bénéficiant d’une autorité de domaine élevée, vous allez vous casser les dents. 

Il vaut donc mieux viser les mots-clés longue traine, présentant un  moindre volume de recherche mais aussi moins de concurrence. De plus, ces mots-clés plus spécifiques généreront un trafic moindre mais plus qualifié. Et, au final, l’utilisation de la longue traîne favorisera les conversions.

La Google Search Console permet de savoir quels mots-clés les internautes renseignent pour accéder à vos contenus. C’est une aide précieuse pour cibler de nouveaux mots-clés avec des contenus spécifiques.

Suivre le positionnement de ses mots-clés

Outre la recherche de mots-clés, il convient aussi de vérifier l’évolution des rankings pour vos mots-clés cibles. 

Si vous constatez une chute de votre positionnement sur des mots-clés qui fonctionnaient bien, c’est signe qu’il y a un problème. 

En réponse, vous devez détecter les pages qui ont un fort potentiel SEO et qui peuvent faire l’objet d’améliorations.

Réaliser un audit de la concurrence

L’analyse de la concurrence offre de nombreuses indications sur la stratégie SEO à suivre, aussi bien au niveau des mots-clés cibles que des possibilités de backlinks.

En premier lieu, comme nous l’indiquions plus haut, il est souvent improductif d’attaquer frontalement des concurrents à forte autorité sur des mots-clés très concurrentiels. 

L’audit SEO doit donc vous permettre d’analyser le niveau de concurrence sur vos mots-clés cibles. Si vous êtes en position d’outsider, positionnez-vous plutôt sur des mots-clés longue traine moins concurrentiels.

L’intérêt de cette démarche est aussi de détecter qui sont vos concurrents. Vos concurrents SEO ne sont pas toujours ceux que vous auriez imaginés. En les identifiant précisément et en analysant leur stratégie de mots-clés, vous pourrez détecter des carences sur des mots-clés peu exploités et les combler.

En utilisant un outil comme Buzzsumo, vous pourrez identifier les liens entrants vers les pages performantes de vos concurrents. Si vous produisez des contenus de qualité, vous pourrez contacter à votre tour les sites référents en vue d’obtenir des backlinks.

Auditer le contenu de votre site web

Faire un inventaire des contenus existants

Après l’analyse des mots-clés et l’analyse de la concurrence, il est temps d’auditer les contenus du site. 

C’est certainement la partie de l’audit qui vous prendra plus de temps. C’est aussi la plus importante car la pertinence et la qualité du contenu sont un critère essentiel pour le référencement par les moteurs de recherche. La logique de Google peut se résumer ainsi : plus un contenu apporte d’information pertinente à l’internaute, mieux il doit se classer.

Au regard des objectifs SEO et des mots-clés ciblés, comment vos contenus performent-ils ? Pour le savoir, vous allez lister tous vos contenus et les classer en fonction de différents KPIs (ranking, trafic de la page, taux de rebond, …).

Sur cette base, vous pourrez classer vos contenus en 3 catégories :

  • Les contenus à conserver en l’état,
  • Les contenus à optimiser,
  • Et les contenus à supprimer.

Vérifier les risques de duplicate content

Le contenu dupliqué est un signal négatif adressé aux robots des moteurs de recherche. Le duplicate content nuit à votre SEO car entraîne une dilution du référencement. C’est lié tout simplement au fait que Google ne fasse pas forcément la différence entre les pages dupliquées.

Les dernières préconisations de Google tendent au contraire à valoriser le contenu original en lui assurant un meilleur référencement et un positionnement plus pérenne.

Il est donc important de vous assurer que vous n’avez pas copié de contenu mais aussi que votre contenu n’a pas été copié.

Vérifier la qualité des contenus

Apportez-vous toujours la meilleure réponse possible aux problématiques de votre audience-cible ? 

Les moteurs de recherche valorisent les contenus qui répondent en profondeur à une question. Rand Fishkin, CEO de Moz, préconise même de passer au 10x content, c’est-à-dire de produire du contenu 10 fois meilleur que les contenus concurrents pour atteindre et conserver la première position dans les résultats de recherche.

Pour cela, il faut combiner longueur des contenus, pertinence, apports en informations, richesse des sources.

Auditer l’UX de votre site

Pour Google, l’expérience de navigation de l’internaute est primordiale. L’une des questions que les algorithmes doivent traiter est : est-ce que l’internaute trouve ce qu’il cherche sur ce site ?

Aussi, certains signaux doivent vous alerter. 

Un taux de rebond élevé signifie que les internautes consultent une page puis quittent le site. Si cela s’accompagne d’un temps très court passé sur votre site, c’est signe que le contenu visionné ne correspond pas aux attentes de l’internaute.

Identifier les pages de sortie les plus fréquentes permet de corriger le contenu de ces pages ou de travailler votre maillage interne pour amener les visiteurs vers d’autres contenus.

Si vous avez peu de visiteurs récurrents, c’est que vous ne fidélisez pas les visiteurs. Soit votre contenu n’est pas assez qualitatif, soit il vous manque les mécanismes de conversion pour faire revenir les internautes.

Améliorer vos performances sur ces différents points permet de générer un trafic mieux qualifié et d’optimiser vos conversions.

Auditer vos backlinks

Le netlinking un excellent moyen d’améliorer votre SEO. Une page présentant des liens entrants pertinents, en provenance de sites reconnus, verra son ranking augmenter. 

Les sites référents sont ici considérés comme des tiers de confiance. Si un site dont l’autorité de domaine est élevée fait un lien vers votre contenu, c’est un gage de qualité et de pertinence. En revanche, certains backlinks peuvent être contre-productifs. C’est pourquoi il convient de réaliser un audit des backlinks.

Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Ces backlinks sont-ils pertinents ? : par exemple, proviennent-ils de sites traitant de problématiques similaires aux vôtres ? 
  • Quelle est l’autorité des sites référents ? : si vous détectez des backlinks issus de sites douteux, vous devez les désavouer.
  • Quel est le niveau de diversité des backlinks ? : recevoir des backlinks en provenance de sites différents a plus de valeur.

Nous vous avons détaillé les 6 étapes pour réussir votre audit SEO. La tâche peut sembler ardue mais il faut la remettre en perspective avec les résultats attendus. Un audit complet vous donnera des clés pour améliorer votre référencement naturel très vite et pour longtemps, avec un impact économique à court, moyen et long terme.

Nouveau call-to-action