Les résultats d’une étude publiée par SEMRush laissent entendre que les pages poussées par Google diffèrent entre mobile et desktop. Analysons ces données plus en détail !

De grandes disparités dans les résultats proposés sur mobile et desktop

SEMRush vient de publier les résultats d’une étude portant sur 50 000 requêtes différentes effectuées dans Google US.
Les proportions évoquées sont éloquentes : seulement 13 % des sites repérés disposent de la même visibilité sur mobile que sur desktop.
Plus fort encore, plus de 30% des URLS positionnées en page 1 des résultats affichés par Google sur desktop, n’apparaissent pas en page 1 de Google.us sur mobile.

Une analyse « macro » qui recoupe les constats effectués au quotidien, via d’autres outils de suivi comme SearchMetrics :

 

Des résultats différents tirés d’un index unique

Depuis l’annonce de la sortie de l’index mobile first, Google assure qu’il n’existe qu’un seul index des résultats.

L’existence d’un index unique n’exclue cependant pas un ordonnancement différent des résultats extraits de cet index.

Nous avons déjà parlé de l’impact croissant de la personnalisation sur les résultats proposés par Google. Une personnalisation basée sur le compte Google utilisé, sur la localisation de l’internaute, sur son historique de navigation…

Il apparait logique que Google personnalise les résultats en fonction du support de navigation utilisé, et du degré de compatibilité mobile d’un site X ou Y.

Ce serait même souhaitable : tous les sites ne sont pas encore prêts à basculer, Google lui-même le sous-entend en parlant régulièrement d’un basculement progressif vers le « mobile first ».

Quels enseignements tirer de cette étude ?

Mobile first, plus que jamais ! En prenant le parti d’optimiser prioritairement la version mobile de votre site, vous êtes certain de ne pas vous tromper, et d’optimiser votre visibilité à court comme à long terme.

Un changement de paradigme impératif :

  • les CTR des résultats naturels hors top 1 sont plus faibles sur mobile que sur desktop : optimiser votre site pour une indexation mobile only, c’est éviter de futures désillusions
  • les recherches sont de plus en plus effectuées sur mobile au détriment du desktop. Un simple coup d’œil dans l’outil Keyword AdPlanner vous permettra de vérifier cette assertion dans votre secteur de marché. À titre d’exemple, la requête « Location maison » était recherchée dans 52,8% des cas sur mobile en 2018, vs 44% en 2017 et 35,1% en 2016…

Optimiser la version mobile de votre site, c’est optimiser l’expérience vécue par la majorité des utilisateurs de votre site, Google compris ! Si les sites desktop only semblent bénéficier d’un sursis, chercher à contourner ce phénomène reviendrait à se battre contre des moulins à vent.