Il est indiscutable que 2016 a été l’année de l’AMP (Accelerated Mobile Pages), la technologie Google pour optimiser les temps de chargement des pages mobiles. Après avoir mis en avant ces résultats dans « les résultats de recherche » via un badge, avoir proposé la version AMP Lite pour les pays avec une connexion plus lente, ou avoir été le centre de toutes les discussions online ou dans les conférences SEO (comme au SMX East 2016), Google est loin d’en avoir  fini avec son projet d’optimisation du temps mobile.

Un nouvel affichage : des carrousels AMP dédiés à un éditeur

Ainsi, le géant de MountainView nous surprenait avec une mise à jour de son affichage des SERPS (résultats de recherche) : plusieurs carrousels AMP peuvent être désormais affichés dans les résultats. Rien d’extraordinaire jusqu’à là, sauf que les nouveaux carrousels mettent en avant les résultats AMP d’un seul site.

carrousel amp google meme source

Si être dans les résultats du carrousel AMP supposait déjà un gain de visibilité et des impressions (25% hebdomadaire pour le Washington Post) ainsi qu’une hausse du taux de clic (+25% pour Filaire), vous pouvez imaginer les statistiques si plusieurs de vos pages sont mises en avant dans un même carrousel dans les SERPS.

giphy

Test : Carrousel AMP dédié dans les médias français ?

Ainsi, nous avons voulu vérifier si les principaux médias français (sur lesquels nous avions déjà observé des temps de chargement lents) ont pensé à l’AMP pour améliorer leur vitesse de chargement. A cette fin, nous avons étudié le top 14 des requêtes françaises pour la date du 30 janvier 2017. A notre surprise, même si la plupart des résultats étaient des pages AMP, peu de carrousels dédiés ont été déployés :

  1. Attentat Quebec, + de 100.000 requêtes : 3/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  2. Polisse Maiwenn, + de 100.000 requêtes : 2/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  3. Seven, + de 50.000 requêtes : 0/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  4. Sertic, + de 20.000 requêtes : 3/10 résultats en AMP dont 2 carrousels dédiés (sports.fr et sudouest.fr)
  5. Carambolage A13, + de 20.000 requêtes : 6/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  6. Real Madrid, + de 20.000 requêtes : 2/10 résultats en AMP dont 2 carrousels dédiés (butfootballclub.fr et goal.com)
  7. Thierry Levy, + de 20.000 requêtes : 4/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  8. Ligre, + de 20.000 requêtes : 4/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  9. Clem saison 8, + de 20.000 requêtes : 3/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés 10. Venezuela, + de 20.000 requêtes : 1/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  10. Anthony Mounier, + de 20.000 requêtes : 3/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  11. James Woods, + de 10.000 requêtes : 2/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  12. Jean Luc Mélenchon, + de 10.000 requêtes : 0/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  13. Gradur, + de 10.000 requêtes : 3/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés
  14. Neil Patrick Harris, + de 10.000 requêtes : 1/10 résultats en AMP, 0 carrousels dédiés

Conclusion : trop de bruit un peu tôt (beaucoup de bruit pour rien)

En conclusion, même si la plupart des recherches sont proposées en tant que résultats en AMP, seulement 2 (« Sertic » et « Real Madrid ») ont généré des carrousels AMP dédiés, ce qui est assez décevant… A quoi cela est dû ? Quels pourraient être les éléments pris en compte par l’algorithme pour déclencher un carrousel AMP dédié ?

Pour l’instant Google ne s’est pas prononcé et la nouveauté est très récente. Donc nous pouvons nous poser la question de savoir si les équipes Google font toujours des tests d’affichage.

Dans tous les cas, nous reviendrons très rapidement avec plus d’informations et de tips pour avoir votre propre carrousel AMP dédié ! Stay tuned !

 

Aurora Rivera – @AuroraRiveraSa