Google fait de nouveau parler la communauté SEO depuis ce jeudi 25 juin. Une importante mise à jour du moteur a été détectée par la plupart des experts outre-Atlantique, et John Mueller qui s’est lui-même exprimé sur le sujet via un tweet le 27 juin 2017, n’a pas démenti l’information d’un nouvel update.

tweet John Mueller juin 2017

Des mises à jours constantes dans l’algorithme Google.

Ce tweet nous permet d’observer deux phénomènes. D’abord, on estimait, jusqu’à présent, que Google mettait à jour son algorithme, environ 600 fois par an. Aujourd’hui, il est à peu près sûr que le moteur de recherche est en constante évolution et les mises à jour, quasi quotidiennes.  Ce que confirme le fameux tweet par ailleurs. Nous pouvons donc nous permettre de conclure que les changements structurels, par exemple celui du Mobile First ou  Popugeddon, sont conduits de façon progressive et que la mise à jour ne se fait pas en un seul temps, mais s’étale sur plusieurs jours voir, plusieurs semaines. Ensuite, on constate, que Google tarde de plus en plus à officialiser les mises à jour de l’algorithme et que les webmasters et les experts SEO sont de plus en plus proactifs à l’heure de détecter les grandes fluctuations et donc les critères de changement de l’index Google. Le dialogue entre les webmasters et SEO devrait sans doute être plus intense avec le géant américain dans les mois à venir, avant la mise à jour attendue du Mobile First.

L’Update le plus important de 2017

La mise à jour Google du 25 juin est sans doute la plus importante depuis le début de l’année. Pour rappel, la mise à jour Google de février a concerné principalement les sites en réseaux et les sites positionnés sur des mots clés « marques » pénalisant les sites qui communiquaient sur un nom de marque tiers et valorisant au contraire ceux qui se positionnaient sur leur propre marque.
Cette nouvelle mise à jour du mois de juin est vécue, selon toute vraisemblance, comme une des plus importantes depuis le début de l’année. Le site de benchmark SEO et marketing RankRanger a pu mettre en évidence un niveau d’indice de risque particulièrement important, comme nous le montre ce graphique :

RankRangerGraphics juin2017

Qui va être impacté par cette mise à jour ?

L’étude menée par RankRanger étudie les sites qui étaient positionnés dans le top 3, le top 5 et top 10. La méthodologie utilisée est la suivante : comparer les sites sur 2 périodes différentes et en fonction de leur ranking. L’observation s’est focalisée sur l’étendue des fluctuations des sites qui grimpent et ceux qui chutent. RankRanger observe surtout des changements de ranking sur des sites positionnés entre la 6e et la 10e place. L’étude met également en évidence les secteurs d’activités les plus touchés. L’industrie des aliments et des boissons semble avoir été la plus impactée, suivi par des sites de santé, de jeu, de détail et de voyage.

Pour conclure

Il y a, à ce jour, peu de retours, à la fois de la part de la communauté SEO et de la part de Google sur cette mise à jour et pour le moment, nous ne connaissons pas la typologie de mots-clés impactée.
Nous savons par contre, que cette mise à jour n’est pas terminée, qu’elle risque de se poursuivre encore quelques jours et que le grand bouleversement attendu du Mobile First Index n’est pas encore arrivé. Dans les jours à venir, il faudra surtout être vigilant sur les typologies de mots-clés ciblés par ce nouvel update.