Sur un site web, il existe une multitude de pages qui valent leur pesant d’or en SEO. Cependant, il subsiste une poignée de pages non-stratégiques pour se positionner sur Google telles que les pages institutionnelles. Nous constatons toutefois que ces dernières peuvent bénéficier d’un PageRank interne assez fort au vu du maillage interne mis en place. Mais alors, comment les traiter afin d’améliorer la visibilité globale de son site ?

Qu’appelons-nous pages institutionnelles ?

Par pages institutionnelles, nous entendons des pages qui ont un intérêt pour les internautes qui naviguent sur un site web, mais qui, d’un point de vue SEO, n’ont pas vocation à être stratégiques.

Ces dites pages, obligatoires dans certains cas, sont les suivantes :

  • Page contact
  • Page de « Login »
  • Mentions légales
  • Pour les e-commerçants, la page « Panier »
  • Page de Conditions Générales de Vente
  • Page plan de site

L’ensemble de ces pages n’ont pas pour objectif d’être bien positionnées sur Google.

La transmission du PageRank interne sur un site :

Pour comprendre pourquoi cette question est soulevée, il faut revenir sur le précepte de la transmission du PageRank interne.

Prenons l’exemple d’une page d’accueil d’un site qui reçoit des liens externes. Ces derniers fournissent à la page de destination, la page d’accueil dans notre exemple, un PageRank. Ce PageRank sera redistribué aux autres pages du site web par le biais des liens sortants figurant sur la page d’accueil.

schema-repartition-pagerank-interne

La répartition du PageRank interne répond donc au principe des vases communicants.

Selon l’arborescence d’un site, certaines pages, et notamment les pages institutionnelles, peuvent bénéficier de beaucoup de PageRank à tel point que leur poids peut devenir plus important, aux yeux de Google, que des pages stratégiques pour le SEO.

Pourquoi ces pages institutionnelles peuvent bénéficier d’autant de PR interne ?

Il n’est pas rare de rencontrer ce cas de figure. En effet, la majeure partie des liens internes pointant vers des pages institutionnelles se trouvent, dans 100% des cas, dans un footer ou bien dans un menu. Ces liens se retrouvant sur la totalité des pages constituant un site, chacune d’elle transmet donc un peu de PageRank à ces pages institutionnelles.
Dans ce cas de figure, la circulation du PageRank interne n’est pas bonne et il faudra alors mieux la répartir en la dirigeant notamment vers des pages plus stratégiques d’un point de vue SEO.

Quelles solutions adopter pour mieux répartir le PageRank interne dont peuvent bénéficier les pages institutionnelles ?

Que mettre en place si vous vous retrouvez dans ce cas de figure ? Voici ce qu’il ne faut absolument pas faire :

  • Mettre les liens pointant vers les pages institutionnelles en nofollow
  • Désindexer les pages institutionnelles du site

Voici ce que vous pouvez mettre en place :

  • Mettre un lien unique

Par exemple, la page plan du site, qui doit impérativement être indexée par Google, peut bénéficier d’un seul et unique lien accessible depuis la page d’accueil; idem pour la page des mentions légales ou bien des CGV. Vous pouvez même, pour ces dernières, les rendre accessibles uniquement depuis la page plan du site. La transmission du PageRank interne sera ainsi beaucoup plus faible.

Autre solution :

  • Faire des liens non-compatibles avec la balise HTML <button>.

La répartition du PageRank interne soulève divers questionnements et notamment celui de l’arborescence d’un site : comment bien l’optimiser d’un point de vue SEO ? Comment bien travailler son maillage interne afin de bien répartir son PageRank interne ? À ce titre, nous vous invitons à consulter notre article sur le PageRank qui reste encore très important pour Google aujourd’hui.

Olivier ANDRIEU a d’ailleurs abordé ce sujet dans une vidéo que nous vous invitons à visionner.