Le Brighton SEO c’est deux occasions dans l’année de venir écouter de nombreux experts du domaine et de découvrir les grandes tendances à venir du référencement naturel. Cette deuxième cuvée 2017 qui s’est tenue le 15 Septembre dernier, fut l’occasion de confirmer certaines recommandations déjà conseillées par Search-Foresight pour ses clients.

Si l’on devait résumer cette édition de rentrée en grandes tendances sur lesquelles maintenir un cap pour 2018, voici les cinq grands points qui ressortiraient.

Concentrer sa stratégie de positionnement sur la Longtail.

La longue traîne, on le sait déjà, permet de capter un internaute plus qualifié ou plus avancé dans sa recherche. Elle permet également de se différencier des compétiteurs. Il vrai que la compétition sur les mots clés génériques consomme beaucoup de temps et d’énergie, là où un travail sur la longue traîne permet de mettre en avant sa spécialité, son expertise, son plus produit, sa différence avec les concurrents. Enfin, un travail sur la Longtail permet aussi d’accrocher les internautes qui utilisent la recherche vocale.

 

Construire des réponses détaillées aux requêtes des internautes

Des réponses plus détailles et plus riches permettent déjà de mieux ranker, certes. Mais cela permet aussi d’envoyer des bons signaux de comportement des internautes. Un internaute qui trouve une réponse adaptée, avec un contenu riche qui répond bien à sa question et l’invite à poursuivre sa visite, ce sont autant d’indices pour Google que votre contenu doit être encore davantage poussé dans  les SERPs. Une réponse bien construite permet en outre de viser une position zéro, avec tous les avantages (très forte visibilité sur la requête) et inconvénients (si ma réponse est courte, l’internaute trouve tout de suite ce qu’il cherche sans même aller sur mon site) qu’une telle position procure.

 

Faire en sorte que le site soit propre et accessible

Rien de nouveau donc, le contenu que je veux montrer doit être accessible aux crawlers. Toutefois nous parlons ici d’accessibilité tant en termes de crawlabilité que d’expérience utilisateur. Une page qui ne reçoit pas de visite est de toute façon mal située dans l’arborescence ou peu évidente à trouver lors de la visite de l’internaute. L’expérience utilisateur et son cheminement dans le site sont essentiels pour que les moteurs comprennent ce qui est important dans votre site.

 

Avoir un site Mobile Friendly

Là encore, nous avons l’impression d’enfoncer des portes ouvertes. Cependant de nombreuses stratégies digitales s’appuient sur le fait d’avoir un site mobile qui vient en complément d’une version desktop alors qu’une stratégie de développement Mobile First est maintenant plus appropriée dans de nombreux secteurs BtoC. Veillez à surveiller les usages mobinautes sur votre site et les positions mobiles pour vous aider à construire votre stratégie.

 

HTTPS, un must have

Fini le temps de tergiverser ou de repousser le passage au HTTPS à la prochaine refonte dans deux ans. C’est maintenant un must have pour tout site sérieux. Le passage au HTTPS pousse un site à revoir sa manière de fonctionner et à sécuriser ses failles. C’est aussi l’occasion de montrer sa bonne volonté à Google. C’est enfin moins compliqué à mettre en place qu’il n’y paraît de prime abord.

 

Quatre astuces glanées au cours du salon :

  1. Dans le cadre d’une campagne de Netlinking, Ahref, entre autres, propose un outil pour trouver des blogs proches de vos thématiques en analysant les backlinks de compétiteurs. Là rien de nouveau mais saviez-vous qu’obtenir des liens depuis le même site qu’un compétiteur affaibli le lien que ce dernier reçoit.
  2. Utiliser des markups Schema pour des contenus visuels aident celles-ci à se positionner, notamment avec l’émergence des intelligences artificielles dans le search ou encore, et surtout, la recherche vocale.
  3. A propos de recherche vocale, c’est tout ou rien. La position 1 est la plus consultée, les autres résultats le sont encore moins que sur du search “classique”. L’utilisateur ne scrolle pas.
  4. Parvenir à raviver des bons backlinks brisés est très bénéfique pour le SEO, bien plus que de nouveaux backilnks supplémentaires.