Blog

Lancement de Google for jobs en France

Google a lancé en France le 7 juin dernier son service « Google for Jobs » qui était accessible sur la version US du site depuis 2017.

Il suffit de taper des mots clés liés à la recherche d’emploi comme « consultant SEO Lyon » pour faire apparaître un bloc de taille imposante contenant des offres d’emploi.

Ce bloc fait reculer les résultats organiques en dessous de la ligne de flottaison dans beaucoup de configurations : si vous êtes premier sur cette requête, il y’a de fortes chances que ce nouveau bloc vous empêche aujourd’hui de capter autant de clics qu’auparavant.

En cliquant sur une annonce, on accède à une annonce permettant de consulter l’annonce complète, mais aussi de chercher dans les annonces en utilisant quatre filtres : le lieu, la date de publication, le type de contrat, et l’employeur.

Les offres d’emploi sont dédoublonnées : si plusieurs jobboards la proposent, une seule version est accessible, mais il est possible de choisir sur quelle plateforme répondre à l’annonce.

Google for Jobs donne également des informations sur la « notation » de l’employeur, en reprenant les notes de plusieurs partenaires, dont Glassdoor, Viadeo ou Indeed.

Ce service est à présent disponible sur la version US, au Canada, au Royaume-Uni, en Espagne en Allemagne et maintenant en France.

D’où proviennent les annonces ?

Les annonces présentes dans Google for Jobs proviennent soit directement de données extraites du balisage job-posting, soit de flux fournis par des jobboards partenaires.

Pour en savoir plus sur le balisage job-posting, je vous invite à aller consulter cette page d’aide très complète :

https://developers.google.com/search/docs/data-types/job-posting

Côté jobboards, Google démarre son activité en partenariat avec de nombreux poids lourds de la petite annonce emploi en France :  Figaro Classifieds (Cadremploi, Viadeo…), LinkedIn, Monster, Ouest-France Emploi, Pôle emploi, l’Apec, et HelloWork (RegionJob, ParisJob, JobiJoba…) notamment.

Quel impact pour le secteur ?

Pour le moment, le service est gratuit, bien sûr pour les candidats mais aussi pour les employeurs et les jobboards. On peut se demander si ce sera le cas encore dans quelques années (Google nous ayant habitué à cette stratégie : capter le trafic, se rendre indispensable, puis monétiser l’accès au trafic).

Google for Jobs  concurrence-t’il les sites d’annonces emploi ? Pour le moment, nos clients du secteur considèrent que c’est plus un nouvel agrégateur d’annonces que quelque chose qui concurrence les jobboards. Certains voient même d’un bon oeil le fait que ce service gratuit attaque les positions de LinkedIn ou d’Indeed sur ce marché.

Le fait que Google for Jobs capte le trafic des jobboards risque évidemment de diminuer les recettes de ceux dont le modèle est publicitaire. Mais beaucoup d’entre eux ont déjà pivoté vers des modèles où la facturation de services aux employeurs constitue la principale source de revenus. Et ces services ne sont pas encore proposés par Google for Jobs. On comprend mieux du coup pourquoi de nombreux sites d’annonces emploi ont accepté de fournir leurs annonces à Google.

Mais il est aussi possible de proposer directement ses offres via le balise job posting, et cela pourrait demain décourager les employeurs de passer par un jobboard payant pour diffuser leurs annonces ! Et Google développe progressivement un algorithme de matching entre candidats et offres basé sur le machine learning, qui pourrait rendre leur service tout aussi efficace que les jobboards…

Il sera intéressant de suivre l’évolution des usages sur ce secteur, pour savoir d’une part si Google gagnera la bataille des agrégateurs d’annonces (c’est possible), et mettra à mal le business des jobboards (c’est moins sûr).

Voir aussi notre article sur le lancement de Google for Jobs au UK :

https://www.search-foresight.com/google-affichage-recherches-emploi-uk/

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles :

All articles loaded
No more articles to load
Appelez-nous
Contactez-nous