Chaque semaine, Search Foresight vous propose son décryptage du meilleur du Search… Mais pas que !

Au sommaire cette semaine :

Édito

A la Loupe

Ça vient de tomber !

On a craqué pour…

La Veille

Édito

AMPlifiez vos pages dès maintenant !

Les « Accelerated Mobile Pages » ont fait leur apparition en février dernier sur les pages mobiles de Google. Mais aussi sur Twitter et de nombreux autres sites partenaires du projet. L’adoption de ce format par les sites de news a été massive et incroyablement rapide. Maintenant, le format s’ouvre à de nouveaux types de site, et notamment aux sites marchands.

Si vous n’avez pas anticipé le phénomène, il est grand temps d’inclure l’AMPlification de vos pages dans votre roadmap 2016/2017. Pourquoi ?

Parce que les pages AMP génèrent plus de trafic que les pages mobiles « normales ». Non pas (Google le dément régulièrement) parce que l’algorithme de Google les avantage, mais parce que les pages AMP bénéficient d’emplacements privilégiés sur les pages de Google (la position « zéro » pour le carrousel de News). Et que les utilisateurs apprennent vite à sélectionner les pages dotées de ce logo parce qu’elles s’affichent quasi instantanément.

Août 2016 : Google lance une campagne de sensibilisation des webmasters en faveur du format AMP

Cela vous a peut-être échappé, mais Google a envoyé des tonnes d’emails aux webmasters via la Search Console en août pour les sensibiliser au fait que le format AMP était disponible pour leurs pages. Et Google a fait une annonce importante sur les pages AMP, dans un billet du blog destiné aux webmasters daté du 2 août, qui doit vous convaincre de vous intéresser aux pages AMP, si ce n’est pas déjà fait.

Les pages AMP vont s’afficher dans d’autres emplacements que les carrousels de News. Le label [page AMP] va s’afficher dans les snippets des résultats « normaux », dès lors que la page dispose d’une version AMP valide. Cela veut dire que tous les contenus AMPlifiés peuvent maintenant apparaître dans Google mobile, et plus uniquement les pages d’actualités. C’est pour l’instant en test sur la version de démo. Mais le déploiement en « live » est prévu pour Q4 2016/Q1 2017 selon la roadmap du projet AMP. C’est à dire demain…

Des fonctionnalités étendues au pages e-commerce

Autre évolution majeure : depuis août 2016, un support amélioré des fonctionnalités e-commerce a été lancé. eBay et quelques autres partenaires ont essuyé les plâtres, et maintenant, l’AMP pour les pages marchandes est disponible.

Le format AMP gère donc de plus en plus de choses : les news, les billets de blogs, les tags analytics, l’A/B testing (depuis quelques jours), les pages e-commerce, les listings, les pages de login, etc. et même des formats publicitaires qui se chargent à la vitesse de l’éclair.

Évitez le syndrome de la grenouille…

Une grenouille qui tombe dans de l’eau bouillante sautera immédiatement hors du danger. Par contre, si l’eau chauffe progressivement, elle perdra connaissance et l’issue sera fatale. L’attitude de certains webmasters vis à vis des pages AMP me fait immanquablement penser au syndrome de la grenouille. « Le projet n’est pas prêt, cela évolue tout le temps… On verra ça l’année prochaine ». Sauf qu’à trop attendre, ce sont les sites de vos concurrents qui récupéreront les clics des recherches sur mobile l’année prochaine, pas les vôtres.

Alors sautez hors de l’eau bouillante et AMPlifiez vos pages… maintenant !

Et si vous avez besoin d’aide Search Foresight peut :

  • former vos équipes,
  • ou vous accompagner dans votre projet.

Le lien vers le site du projet AMP :
https://www.ampproject.org

 

A la loupe

Des nouveautés locales encore… et toujours !

Google continue de donner de plus en plus d’importance au Search local. Effectivement, le géant américain a effectué 3 annonces dans ce sens ces derniers jours, afin de permettre à la fois aux internautes de trouver plus rapidement les commerçants et les services près de chez eux et d’avoir des résultats plus précis, détaillés et argumentés. Les entreprises locales bénéficient aussi de ces annonces.

SF vous dévoile tout avec l’analyse de Virginie, consultante client SF →

Les sites médias sont-ils prêts pour le Popupgeddon ?

J-3 mois. On vous l’annonçait la semaine dernière, le compte à rebours a commencé : Google a annoncé le déploiement, le 10 janvier 2017, d’une mise à jour mobile qui doit modifier le classement des sites mobiles qui affichent des interstitiels et des pop-ups publicitaires avant de proposer leur contenu éditorial. Les sites mobiles ont donc intérêt à être prêts. Y compris ceux des médias, familiers des interstitiels de démarrage et autres pop-ups intrusifs permettant la monétisation de leurs contenus, tout comme les retailers, e-commercants, institutionnels… Mais ont-ils à craindre la date du 10 janvier 2017 ? C’est ce qu’ a voulu savoir Search Foresight…

Retrouvez l’analyse de Yann, Directeur de l’expertise, sur le blog SF→

Adwords : Le Google Health Score pour optimiser votre compte

Depuis quelques jours Google teste un nouvel outil qui devrait être une aide précieuse pour les optimisations Adwords : le Heath Score. Concrètement, il s’agit d’une note attribuée au compte Adwords et aux campagnes qui traduira la bonne ou mauvaise santé du compte. Cette note sera accompagnée d’une liste de recommandations d’optimisations à apporter au compte dans le but de voir la note s’améliorer.

Découvrez l’analyse de Claire, consultante SEA SF→

Ça vient de tomber !

Google Search In Apps : un petit nouveau dans la recherche mobile !

Google search in apps news de la main de Search Foresight

Tout beau, tout chaud, Google vient d’annoncer la sortie de son petit dernier “In Apps” ! Ce nouveau mode de recherche sur mobile a été présenté le 30 août sur le blog officiel de Google et pourrait bien révolutionner la recherche sur vos smartphones… Cette nouvelle fonctionnalité permet de rechercher du contenu simultanément au sein de plusieurs applications installées sur votre mobile. Vous pourrez donc accéder en un seul et même onglet à tous vos contenus, aussi divers que des mails, des contacts, de la musique, etc. Pour le moment connecté aux applications Gmail, Spotify et YouTube, Google prévoit d’y intégrer prochainement Facebook Messenger, LinkedIn, Todoist, et bien d’autres à venir… Utilisable également hors connexion, vous verrez bientôt apparaître le petit nouveau à côté des autres onglets  “Vidéos”, “Images”, “Maps”, etc. Cerise sur le gâteau, “In apps” aura son propre raccourci-bureau sur les LG V20 à venir et l’on peut supposer qu’il en sera de même sur tous les Android version 7.0 Nougat.

Avec cette annonce, Google affirme encore sa position de moteur de recherche multimodal et mobile et fait un grand pas en avant du côté de l’expérience utilisateur…

On a craqué pour…

Google vs Search Console – Round 2

La boutade autour du rapport de l’indexation des pages sur la Search Console continue ! John Mueller a certes confirmé lors d’un hangout diffusé le 26 août (à 42.42) que le bug mondial avait été réglé mais le suivi des pages indexées ne semble pas avoir été corrigé… En effet, chez Search Foresight nous ne relevons aucune variation notable qui serait synonyme d’un retour à la normale. Cette histoire devient très surprenante de la part du géant du web…

La veille

Du bon positionnement de vos balises “hreflang”…

Vous vous interrogez sur le bon emplacement de vos balises “hreflang” ? John Mueller a récemment donné quelques précisions sur cette question que nous avions déjà abordée dans une précédente newsletter Search Foresight. Deux points sont à retenir. Tout d’abord, le porte-parole de Google confirme que l’ordre d’apparition de vos différentes balises “hreflang” (pour vos différentes versions linguistiques) n’a aucune importance, ne vous creusez pas la tête pour cela ! Toutefois, celui-ci rappelle qu’il est fortement conseillé de placer vos balises “hreflang” le plus haut possible au sein de la balise “head” de votre page, afin de s’assurer que celles-ci soient prises en compte par le moteur. Soyez donc vigilants…

Les Expanded Text Ads arrivent chez Bing !

Quelques mois après le lancement de Google, Bing lance la version test des Expanded Text Ads (ETA). Ceci n’a rien de surprenant, car Bing a tendance à offrir des produits publicitaires similaires à ceux de  Google. De plus, en juin  il avait déjà annoncé la compatibilité des Extended Text Ads de Google dans la plateforme Bing.

Expanded text ads bing1

Pour rappel, comme leur nom l’indique, les ETA sont des versions plus longues des annonces texte classiques. Ainsi, le titre de l’annonce passe de 25 (en une seule ligne) à 60 caractères (en deux lignes). Le corps de l’annonce passe de 71 caractères (repartis en deux lignes) à 80 caractères (en une seule ligne), et l’url affichée devient automatiquement générée et personnalisable en deux niveaux de profondeur de l’url.

Expanded text ads bing2

Cela permet une personnalisation et une optimisation plus importantes des annonces. Par conséquent, cela génère une annonce bien plus visible, ce qui ouvre la porte à une augmentation du taux de clic.

Si vos clients sont sur Bing et que vous souhaitez faire partie des privilégiés qui testeront la version BETA des Extended Text Ads, il vous suffit de remplir ce formulaire.

Youtube : un projet Backstage dans les tuyaux ?

Youtube, la plateforme d’hébergement de vidéos en ligne, pourrait bien connaître une mutation majeure au cours des prochains mois. Google, soucieux de ne pas laisser trop d’espace à Facebook et consorts qui n’ont de cesse de lui grappiller des parts de marché dans la sphère vidéo, réfléchirait à l’opportunité d’ajouter une brique sociale à son réseau.

C’est en tout cas ce qu’affirme le site américain VentureBeat, en général bien informé sur les dessous de la tech. Le projet Backstage aurait pour objectif de transformer Youtube en un réseau social à part entière, alors même que les réseaux sociaux s’échinent à devenir hébergeurs de contenus vidéo… Au menu de Backstage : partage de photos, tenue de sondages et ajout de conversations enrichies par rapport aux traditionnels commentaires. Les possibilités sont multiples et les zones de flou encore nombreuses, Google se refusant pour l’instant à tout commentaire.
Avec près d’un milliard d’utilisateurs inscrits, le projet Backstage semble en tout cas mieux armé que ses prédécesseurs Google Buzz et Google Plus, des réseaux sociaux créés ex nihilo et n’ayant jamais conquis les foules.

LinkedIn présente sa recherche de contenus sur mobile !

linkedin-content-search-mobile
Le réseau professionnel LinkedIn a annoncé, via son blog, la mise en place de la recherche de contenus pour ses utilisateurs mobiles. La barre de recherche de l’application LinkedIn permet maintenant de retrouver des contenus pertinents, publiés sur la plateforme par vos contacts, les groupes ou les entreprises que vous suivez mais également tous les posts diffusés en mode “public”. Un nouvel onglet nommé “Posts” a été mis en place pour cela, mais ce n’est pas tout ! Il y a également du nouveau du côté des hashtags : jusqu’à présent de simples mots-clés, ceux-ci deviennent cliquables et renvoient vers une page de résultats dédiée. Cela permettra une recherche par thématique et ces améliorations ne sont que les premières, d’après LinkedIn. Un grand pas en avant, donc, pour ce réseau professionnel qui est de plus en plus utilisé par les médias et entreprises pour la diffusion de leurs contenus.

Share on Facebook3Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0