Un site vit, croît, évolue. De nouvelles pages sont crées, d’autres deviennent obsolètes, a fortiori sur un site e-commerce : ancienne page promotionnelle, article out of stock, page dupliquée, etc.

Avec le temps, les pages inutiles s’accumulent et un nettoyage de printemps s’impose. Car elles engendrent un certain nombre d’externalités négatives :  dilution du page rank, perte de budget crawl, de-priorisation des pages stratégiques, etc. Autant de problématiques qui freinent les performances et la visibilité des pages stratégiques.

Avec l’algorithme Panda, cette technique devient une pièce maîtresse de l’optimisation d’un site. Aussi, a-t-elle été encensée par des experts SEO tels que Virginie Clève ou Brian Dean.

À l’occasion du Search Y, Olivier Duffez, nous a présentés sa méthode pour identifier et traiter ses pages dites zombies. Outre-Atlantique, on parlera plus volontiers de « pruning », en référence à l’élagage des arbres.

comparaison entre l'élagage d'un arbre et la méthode du pruning

le pruning et l’élagage d’arbre : même combat

 

Prêt à prescrire une cure de detox à votre site ?

C’est quoi une page zombie ?

Olivier Duffez distingue les pages inutiles des pages zombies. Une page inutile ou inactive ne reçoit aucun trafic SEO. Elle peut pourtant jouer un rôle clé dans le parcours d’achat ou être régulièrement consultée.

Pour repérer les pages zombies, il faut adopter une approche plus fine et holistique.

On considérera une page comme zombie si et seulement si en plus d’avoir peu de visites, elle représente un risque déceptif pour l’internaute. Évaluer ce risque requiert une collecte de données diversifiée et ne saurait se dispenser d’une analyse manuelle.

Collecter les données et établir un plan d’action

On démarre les hostilités par un tableur Excel pour rassembler des données de crawl, les metrics performances et des données analytics sur 1 an.

Une fois ce tableur constitué, on peut créer des indicateurs pour estimer la qualité du contenu, la profondeur du site, l’ux mobile, etc.

On passe ensuite en mode manuel : après avoir sorti du scope les pages en bonne santé, il faut se lancer dans l’analyse des pages en souffrance.

Créez une colonne dédiée dans votre tableur Excel avec 5 options :

  • laisser ainsi
  • optimiser
  • regrouper avec d’autres pages
  • désindexer
  • supprimer

Vous pouvez créer une colonne adjacente qui détaillera l’action à mener. Le but est d’établir un plan d’action et à terme une roadmap d’optimisation.

Il est important de retenir que la suppression arrive en dernier recours : il vaut mieux retravailler sa copie ou regrouper des pages que de désindexer excessivement.

Pour conclure, stratégie SEO ayant fait ses preuves, la technique des pages zombies permet d’améliorer la qualité globale du site, perçue par Google, et de recentrer votre force de frappe sur vos pages stratégiques.

Elle peut se montrer relativement chronophage sans une méthodologie calibrée et un accompagnement expert.

Si vous souhaitez mettre en place cette technique, nous vous renvoyer vers la méthode d’Olivier Duffez ainsi que vers celle de Moz autour du pruning. Les 2 méthodologies nous semblent complémentaires.