L’événement SEARCH Y PARIS 2019 s’est déroulé le 18 janvier 2019, réunissant une vingtaine d’intervenants du Search français et international. Search Foresight vous livre le récapitulatif de certaines conférences marquantes.

Guillaume Eouzan – Comment optimiser votre SEO grâce au SEA

A l’origine (avant 2013), les SEO disposaient toute la data des mots-clés via Google Analytics (et autres solutions de web analyse). Google a progressivement retiré ces mots-clés au profit d’un « not provided« , au motif de la protection de la vie privée des internautes. Ce qui se défend, mais a pu être vu comme un moyen de pousser les entreprises à migrer vers le Search payant. Le SEA n’est pourtant pas un ennemi du SEO, et peut même grandement l’aider. Démonstration en 4 points :

Les volumes de recherche réels

La Search Console de Google apporte d’une autre manière les mots-clés manquants, d’une manière incomplète (limite de 5000, exclusion des requêtes rares). La donnée la plus précise provient donc de Google Ads (anciennement AdWords). Même au sein de Google Ads, les données n’ont pas la même précision. Le Keyword Planner donne des volumes de recherche d’une manière approximative, et par paliers. Le chiffre réel n’est jamais connu, au risque de rater certaines opportunités. Une campagne active est donc une porte d’entrée vers une richesse de données. La campagne listera les impressions de vos mots-clés, au jour le jour.

Des suggestions de mots-clés

Comme en SEO, une campagne SEA affiche votre annonce sur des mots-clés indirects. L’interface Google Ads les liste chacun de ces mots-clés, dans le rapport des Termes de recherche.

Des meta-descriptions qui convertissent

Pensez vos meta-descriptions comme des annonces ! La logique est identique, le texte que verra l’internaute dans les SERPs doit le pousser à cliquer. Ajuster ses meta-descriptions sur la base des textes d’annonces les plus performant est une bonne pratique à répéter régulièrement pour vos landing pages.

Un indicateur SEO donné par Google

Un des éléments composant le Quality Score (note sur 10 évaluant la qualité des annonces) est la Convivialité de la page de destination. Cet indicateur se base sur cinq facteurs :

  • Proposez du contenu pertinent, utile et original
  • Encouragez la transparence et la fiabilité de votre site
  • Facilitez la navigation sur mobile et ordinateur
  • Diminuez le temps de chargement de votre page de destination
  • Accélérez le fonctionnement de votre site

On reconnait les grandes lignes d’un audit SEO onsite ! Le premier facteur juge donc une page par rapport à un mot-clé. Ses critères officiels sont que la page soit « claire et utile pour les clients, et qu’elle se rapporte bien à votre mot clé et à ce que les clients recherchent« . Ce qui permet de repérer des landing pages en besoin d’optimisation.

Bref, une campagne SEA active est un des meilleurs outils SEO.