Suite à la décision de la Commission Européenne menaçant Google de sanctions lourdes suite à un abus de position dominante sur le marché des comparateurs de prix, Google avait décidé de proposer in extremis une solution pour créer un contexte concurrentiel équitable.

L’idée était de créer une entité juridique séparée pour gérer l’activité de Google Shopping, et d’ouvrir aux concurrents la possibilité d’apparaître dans le carrousel des Product Listing Ads, en achetant de la visibilité via un système d’enchères.

 Depuis lors, le nouveau système était en place, mais il était impossible d’identifier des cas où des concurrents apparaissaient vraiment dans le carrousel.

Ce que Google prévoyait… avec des résultats fournis par Twenga, Shopzilla et Kelkoo

Et la réalité relevée aujourd’hui : zéro concurrent visible
 Mais depuis quelques jours, on trouve quelques cas de PLAs de concurrents dans le carrousel. Est-ce un test ? Est-ce le début de la mise en place du nouveau système ? Un exemple de carrousel shopping affichant un résultat « by Twenga » dans le carrousel, identifié sur Google.co.uk le 20 février.
Pour l’instant, pas de communication officielle de Google, des concurrents ou de la commission sur le sujet. Il semble néanmoins (voir l’article de Politico.eu) que le commissaire Margrethe Verstager s’apprête à reprendre l’initiative sur ce sujet, ce qui explique peut-être ces changements récents.

Pour en savoir plus :