La concurrence est forte sur le secteur des moteurs de recherche. Tandis que Google détient 93% du marché en France*, certaines entreprises décident de proposer une solution alternative. On vous en parlait déjà en septembre lors d’une webconférence, d’où viendra la concurrence à Google ? Quels sont ces moteurs de recherches alternatifs à Google ?

Quand un internaute souhaite faire une recherche sur internet, il a de forte chance d’utiliser le moteur de recherche Google pour la simple et bonne raison que Google est ancré dans nos habitudes, nos ordinateurs, dans nos smartphones. On ne fait plus de recherche internet, on googlise. Pourtant ce géant des résultats et requêtes sur Internet est très souvent critiqué pour la surveillance et la collecte d’informations réalisée sur l’internaute. Cette personnalisation de Google à l’internaute entraîne même un filter Bubble. Et pour cause, au quotidien Google scanne et analyse tous les mails reçus sur Gmail, il récolte et regroupe les informations de vos recherches pour vous proposer un résultat personnalisé, il vous localise.

Face à ce phénomène, les internautes commencent à prendre conscience de cette intrusion dans leur vie privée. Ils cherchent à se protéger, mais comment faire quand on navigue sur un moteur de recherche et des sites qui déposent systématiquement cookies et autres trackers ?

Moteurs de recherches alternatifs

Des entreprises ont donc décidé de prendre le pari fou de proposer un moteur de recherche différent : respect de la vie privée, soutien de projets associatifs etc. Découvrez ces moteurs de recherches dit alternatifs qui vous feront naviguer sur internet d’une nouvelle manière.

DuckDuckGo

Lancé en 2008 par Gabriel Weinberg, c’est un moteur de recherche qui ne vous espionne pas. Pour être plus précis, il s’agit d’un meta moteur dans la mesure où il puise ses informations à travers plusieurs moteurs de recherche généralistes tels que Bing, Yahoo, Yandex.
Depuis sa création, le site a répondu à plus de 11 milliards de requêtes.

https://duckduckgo.com/

Qwant

Lancé en 2013 par une start-up française, c’est le moteur de recherche qui respecte votre vie privée. Qwant ne trace pas les internautes et ne filtre pas le contenu (aucun filter bubble).

https://www.qwant.com/?l=fr

Lilo

Lancé en 2014, Lilo est un moteur de recherche « utile ». Il reverse 50% de ses revenus publicitaires pour financer des projets sociaux et environnementaux.
A ce jour, Lilo a déjà collecté plus de 178 000€.

https://www.lilo.org/fr/

Ecosia

Lancé en 2009, ce moteur de recherche écologique finance avec 53% de ses revenus publicitaires des programmes de protection des forêts primaires. De l’Amazone à l’Afrique, Ecosia comptabilise plus de 5 millions d’arbres plantés.

https://www.ecosia.org/

Focus sur le moteur de recherche français Qwant

qwant moteur de recherche

Après plus de 3 ans d’existence, Qwant le moteur de recherche français qui respecte votre vie privée compte bien devenir le premier moteur de recherche alternatif en Europe.

Pour réussir, Qwant dispose du soutien de grands groupes européens et ce dès le lancement.

Financement de Qwant

En 2014, c’est le groupe Allemand Axel Springer qui participe au projet ambitieux du moteur de recherche, en injectant 5 millions € au capital, en prenant possession de 20%.

En 2015, Qwant reçoit un nouvel investissement de 25 millions € de la Banque Européenne d’Investissement. Ce financement va permettre à Qwant de se développer sur plusieurs langues.

En ce 2 février 2017, Qwant suscite encore l’intérêt et obtient une nouvelle levée de fonds de 18,5 millions € provenant de la Caisse des dépôts et consignations à hauteur de 15,5 millions € et 3,5 millions € pour Axel Springer.

Grâce à cette levée de fonds, le capital de Qwant atteint les 75 millions €. Malgré ces investissements comment le moteur de recherche français compte-t-il conquérir des parts de marché de Google ?

Les fonctionnalités de Qwant

L’ADN de Qwant est de proposer à l’internaute une navigation anonyme :

  • Zero cookie : on peut faire des recherches sans être traqué
  • Aucun filter bubble : le moteur assure la neutralité des résultats

N’étant pas le seul sur ce créneau, le moteur de recherche ne cesse de développer des nouvelles fonctionnalités.

Qwant Junior

qwant junior

Qwant Junior est un moteur de recherche sécurisé pour les enfants. Ce concept est innovant et est utilisé par l’Eduction nationale française pour initier les enfants à l’usage d’Internet.

En utilisant Qwant Junior, les enfants ne sont ni traqués, ne disposent d’aucune publicité et surtout, des filtres thématiques ont été créés. Ainsi, tous les contenus à caractères pornographiques, violents, raciales ou d’incitation à la haine ne sont pas remontées dans les résultats de recherche. Par exemple, si vous tapez la requête « sexe », tous les contenus affichés seront pédagogiques.

Application Qwant mobile

qwant-application-mobile

 

Le moteur de recherche peut enfin être téléchargé sur son smartphone. En l’installant, Qwant vous garantit une recherche sécurisée et un shopping en toute sécurité. Idéal quand on sait que près de 50% des recherches se font depuis le mobile.

 

Faciliter les recherches

focntionnalité qwant

Pour devenir leader européen des moteurs de recherche alternatifs, Qwant développe et améliore sans cesse son moteur de recherche. Parmi les nouvelles fonctionnalités, on va retrouver :

  • Trouver et réserver ses places de ciné : Qwant propose à ses internautes de trouver et réserver des places de cinéma directement via son moteur de recherche. En partenariat avec CineTick, l’internaute choisit sa séance, la réserve et la paie directement tout en conservant le niveau de sécurité et de protection des données promis par Qwant.
  • Instant Answer : le moteur de recherche s’améliore et facilite l’expérience utilisateur en mettant à disposition des informations rapides telles que : la météo, les fiches artistes, la calculatrice, les conversions d’unité etc.

En l’espace de 4 ans, Qwant est devenu un acteur incontournable des moteurs de recherche alternatifs. Malgré un secteur très concurrentiel, la start-up française est soutenue par les pouvoirs publics : Education nationale, investissement de la BEI et CDC. Le moteur de recherche français est disponible en 25 langues y compris des langues régionales françaises telles que le Basque et le Corse et recense plus de 30 millions d’utilisateurs par mois.

Pour les années à venir, le moteur de recherche français a de l’ambition. Il souhaite obtenir 10% des internautes européens. Pour y parvenir, Qwant veut embaucher plus de 1000 personnes d’ici 2021 et investir en R&D. L’entreprise compte donc continuer à faire parler d’elle dans les années à venir.

*Sources : 

  • https://blog.qwant.com/ 
  • http://fr.blog.ecosia.org/
  • https://duckduckgo.com/traffic.html
  • http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/qwant-leve-18-5-millions-d-euros-pour-se-developper-en-europe-635301.html
  • http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-google/