Mobile First Index : une nouvelle façon de concevoir sa stratégie digitale

Dans l’optique d’avoir toujours un train d’avance, Google cherche continuellement à s’adapter aux nouvelles habitudes de ses utilisateurs. Pour cela, il procède régulièrement à des mises à jours de ses moteurs de recherche. La plus grosse en date est le passage à l’indexation sur Mobile. Depuis, .

Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils vous permettant d’améliorer vos performances SEO sur mobile.

Mobile First : une toute nouvelle approche

Lors de la conception d’un site Web, on commence généralement à imaginer la version pour ordinateur. Les fonctionnalités et le design sont donc avant tout pensés pour desktop. Une fois le site réalisé on se penche sur la version mobile, via le responsive design. L’espace disponible sur la version mobile étant plus restreint que sur ordinateur, il faut réduire les contenus.

Le Mobile First est un concept de Web Design optimisé pour le mobile, qui pour le coup va au-delà du responsive Web Design. Il consiste à concevoir en mettant en priorité la version mobile puis en adaptant progressivement le design pour les écrans plus larges, tels que les tablettes et ordinateurs.

Vous l’aurez compris le mobile first place le mobile au cœur des stratégies digitales : au lieu de décliner un site Web pour les smartphones, on conçoit directement une version mobile que l’on décline par la suite pour les ordinateurs.

Mise en oeuvre du concept Mobile First

Pour vous lancer dans la mise en oeuvre du concept Mobile First de votre site, vous devez impérativement partir de la conception mobile.Vous devez travailler à partir de wireframes mobiles, connaître les usages mobiles et tester votre site sur mobile. Pour ensuite, si besoin étendre son affichage au desktop. Il est primordial aujourd’hui d’avoir une indexation Mobile First.

L’approche Mobile First en quelques mots :

  • Se focaliser sur l’essentiel
  • Aucune programmation superflue
  • Une performance maximale sur tous les terminaux
  • Permettre un accès rapide aux informations
  • Supprimer les grandes images et les fonctions inutiles de vos pages
  • Développer en utilisant un code source le plus léger et petit possible
  • Créer des contenus clairs, faciles et rapides à comprendre
  • Créer des liens lisibles et faciles à cliquer
  • Abandonner Javascript, les pages doivent être développées directement en HTML5

Le design mobile first vous oblige à vous concentrer sur la clarté en supprimant tout ce qui semble superflu pour l’utilisation du mobinaute. En prenant cela en compte, vous améliorez obligatoirement l’expérience utilisateur et par conséquent vos profits.

Choisir la solution mobile la plus adaptée

Afin d’être en phase avec le nouvel algorithme de Google, vous devez impérativement détenir un site compatible avec les appareils mobiles. Pour cela, il existe 3 solutions différentes :

  • Un site dédié (m.dot) : vous créez deux sites distincts. Le premier pour l’ordinateur et le second pour le mobile. Cette solution nécessite beaucoup de travail et de ressources et une possibilité de perdre du contenu en route.
  • Un site responsive : avec cette technique, vous adaptez l’affichage de votre site en fonction de la taille de l’écran utilisé. Ce qui vous permet de conserver une seule et même URL. C’est la solution la plus optimale en termes de SEO et qui est souvent recommandée par Google.
  • Une diffusion dynamique : vous conservez le design et l’URL d’origine de votre site, exactement comme pour un site responsive. Mais vous différenciez le code source en fonction du type d’appareil utilisé. 

N’hésitez pas à lire notre article : pourquoi les versions mobiles sont désormais incontournables ?  Pour en savoir plus.

Optimiser votre contenu mobile

Pensez à bien intégrer des données structurées à tous vos contenus, c’est primordial pour le nouvel index mobile first. Et plus particulièrement si vous souhaitez apparaître dans les rich answers (encadrés donnant directement la réponse dans le moteur de recherches Google). Attention, les données structurées doivent apparaître sur la version mobile et également sur la version desktop.

Nouveau call-to-action

Vérifier l’indexation possible de votre site Web

Vous aurez beau tenter d’optimiser au maximum votre version mobile, elle ne pourra performer dans Google mobile si elle est invisible dans les SERPs. Pour cela, pensez à bien vérifier qu’il n’y ait plus de règles dans votre fichier robots.txt qui bloqueraient le crawl des googlebot ni des balises no index sur certaines pages.

Mettez l’utilisateur au centre de votre stratégie

Gardez toujours en tête, que l’utilisateur est et restera toujours la cible principale de votre site web. Il doit impérativement naviguer facilement et accéder aux contenus rapidement. Pour cela, vous devez prêter une attention particulière à l’ergonomie de votre site :

  • Taille de la police : le texte doit être visible, peu importe la taille de l’écran.
  • Taille des boutons et des espaces : le mobinaute doit pouvoir facilement cliquer sur les différents boutons (CTA), sans risquer une erreur de manipulation.
  • L’affichage : aucun problème d’affichage ne doit apparaître, la taille de tous les contenus doit être adaptée selon les écrans.
  • Publicité et pop-up : à éviter, ils ne doivent pas être intrusifs et bloquer la navigation sur le site.

Pour vous aider, vous pouvez vous appuyer sur l’expérience utilisateur de votre site web grâce à vos données Google Analytics (temps passé sur une page, nombre de pages vues, taux de rebond…).

Améliorer les performances de téléchargement

La performance, déjà un point clé en termes de référencement naturel sur desktop. Et c’est d’autant plus vrai pour le mobile first index. La preuve, 53% des internautes quittent un site mobile si celui-ci se charge en plus de 3 secondes. 

Sans oublier que Google a confirmé que la vitesse est un des critères importants pour le positionnement des sites : https://webmaster-fr.googleblog.com/2018/01/vitesse-chargement-pages-critere-positionnement.html

Tester vos pages mobiles

Lors de la phase de création de vos templates et design pour votre site responsive, vous devez vous mettre à la place du mobinaute, connaître les zones chaudes sur un mobile et tester vous- même vos pages. Le test de vos pages mobiles est la façon la plus optimale d’identifier les points de blocage et donc de vous améliorer. 

Par ailleurs, l’outil « explorer comme Google » présent dans votre Google Search Console vous aide à vérifier tous les freins à la compréhension de votre version mobile par Googlebot- mobile. Pour pouvoir bénéficier de cette analyse, vous devez détenir un compte m.domaine.com . 

 

Le petit mot de la fin sera de vous méfier des pénalités Google. Dans le but de permettre aux sites de qualité d’atteindre une meilleure place en matière de référencement. Google n’hésite pas à distribuer des pénalités, si certaines publicités sont jugées trop intrusives. Il faut éviter les pop-up au maximum sur vos versions mobiles.

Nouveau call-to-action