Depuis son rachat par Microsoft, Linkedin ne cesse de prendre davantage d’initiatives, notamment dans la simplification, pour séduire et offrir de meilleures opportunités aux entreprises.

C’est dans ce sens que LinkedIn a annoncé il y a quelques semaines le lancement de son nouveau format publicitaire, le Sponsored InMail, maintenant disponible pour tous les annonceurs.

D’après les données fournies par LinkedIn, plus de 100 annonceurs ont participé au programme pilote et le taux d’ouverture enregistré serait aux alentours de 45% lorsque les taux de clics oscilleraient entre 4 et 7%.

Linkedin Sponsored InMail : Ouvert à tous les utilisateurs

Après avoir ouvert ses publicités aux plateformes tierces, désormais  tous les utilisateurs de Linkedin pourront créer et envoyer, en libre service, des messages sponsorisés en utilisant la nouvelle fonctionnalité Sponsored InMail via le gestionnaire de campagne de Linkedin.

Le gestionnaire de campagne de Linkedin pourra aussi être utilisé pour mesurer les performances des Sponsored InMail (emails sponsorisés ou publicitaires), tout comme il le fait déjà pour les annonces textuelles et les contenus sponsorisés sur la plateforme sociale professionnelle.

L’intérêt du Sponsored InMail

« Vous pouvez créer et gérer vos campagnes Sponsored InMail (message sponsorisé, NDLR) ainsi que d’autres produits en libre service, y compris des contenus sponsorisés et des annonces textuelles depuis le Gestionnaire de Campagnes en utilisant votre compte annonceur avec Linkedin ». Cf Linkedin
Le format publicitaire Sponsored InMail a été lancé par Linkedin en Mars 2016 pour permettre aux marketeurs de cibler des audiences présélectionnées sur la plateforme.

Chaque message sponsorisé sera envoyé lorsque l’utilisateur est actif et pourra inclure un appel à l’action (call-to-action) ou encourager un téléchargement de choses telles que les ebooks, infographies, livres blancs, etc…

linkedin-email-sponsorise-3

3 Options vous sont offertes pour atteindre vos objectifs :

creation-inmail-sponsored-linkedin-1

Les comptes Premium Linkedin pourront envoyer jusqu’à 5 messages par mois

Et pour empêcher toute tentative de spam de certains marketeurs et/ou recruteurs, chaque membre Linkedin ne pourra recevoir un message sponsorisé d’une même marque ou d’un même recruteur ou encore d’un même candidat qu’une seule fois tous les 60 jours.

A savoir, chaque utilisateur de Linkedin pourra désactiver cette fonctionnalité via les paramètres de son compte en passant par le message labellisé “Sponsorisé”.

Paramétrage et définition de votre budget InMail sponsorisé

Pour les campagnes InMail sponsorisées, vous avez la possibilité de définir une enchère de coût par envoi (Cost Per Send). L’enchère au CPS est le montant maximum que vous souhaitez payer pour chaque InMail sponsorisé envoyé vers la boîte de réception d’un membre LinkedIn. Ensuite, vous pouvez définir un budget quotidien maximum à ne pas dépasser.
LinkedIn propose automatiquement une enchère au CPS en fonction de votre public cible. Plus votre audience est précise, plus l’enchère sera précise. Une fois que vous avez déterminé votre CPS idéal en fonction des performances ciblées, vous pouvez définir un budget et un calendrier de diffusion (cf visuel ci-dessous).

campagne-inmail-sponsored-linkedin

Le conseil Search Foresight si vous désirez rédiger des InMails efficaces :

  • Soyez concis et direct : Plus l’InMail est simple et direct, plus vous aurez de chance de réponse
  • N’effectuez pas de copier-coller du descriptif de poste ou de l’URL de l’annonce. LinkedIn est un site de networking, et non un site d’annonces
  • Incitez-les à répondre en sollicitant leurs conseils, leurs avis et leurs références
  • Rédigez votre InMail de manière à lancer le débat : Mentionnez l’élément de profil qui vous a incité à écrire et personnalisez votre message autour de ce contenu.

 

Article rédigé par Benjamin El Quali, consultant SEA SF