John Muller, Webmaster Trends Analyst chez Google, a récemment confirmé sur Twitter (1) que les actions manuelles (sanctions manuelles appliquées par l’équipe de webspam aux sites ne respectant pas les guidelines de Google) expirent au fil du temps.

john-mueller-penalite-manuelle

Les sites autrefois pénalisés manuellement sont-ils alors libérés du joug du géant américain ? Non, le moteur de recherche étant en constante évolution (environ 2453 mises à jour en 2017 (2)), les sanctions nécessitant autrefois des actions manuelles sont remplacées par des sanctions automatiques gérées par des algorithmes.

Sanction manuelle vs sanction algorithmique : quelles différences ?

Google a recours aux sanctions manuelles de la part des équipes de webspam si les algorithmes ne sont pas capables d’identifier et de pénaliser un problème en question. Au fur et à mesure, les problématiques sont reconnues et intégrées à l’algorithme du moteur de recherche.

Si un ou plusieurs messages concernant une pénalité manuelle n’apparaît plus dans votre interface Google Search Console, vous n’êtes pas pour autant sorti d’affaire, car toujours sous la menace d’une pénalité algorithmique.

Mieux vaut prévenir que guérir et appliquer les guidelines de Google : https://support.google.com/webmasters/answer/35769