Sur la base des données Google Webmaster Tools de plus de 80 sites, nous avons réalisé une étude sur les taux de clic enregistrés sur Google.fr. Plus qu’une vérité figée dans le marbre, cette étude apporte un éclairage complémentaire par rapport aux nombreuses analyses déjà disponibles sur le sujet. Retrouvez ci-dessous les principales conclusions de cette étude initialement publiée par le Journal du Net et reprise par Abondance.

L’étude complète est disponible en téléchargement sur Slideshare.

Cette étude se base sur l’analyse de plus de 250 000 mots clés, représentant plus de 115 000 000 d’impressions, et plus de 11 220 000 clics sur Google.fr, effectués sur ordinateurs de bureau, mobiles et tablettes, répartis sur plus de 80 sites web, dans des secteurs d’activités variés, de l’assurance à l’édition en passant par le e-commerce, sur la période de mai à juin 2013. Sont pris en compte les résultats web classiques, images et mobile. Ne sont pas pris en compte la recherche universelle, le SEA, le knowledge graph.

Les principaux enseignements de notre étude :

Sur la page 1 de Google, les 5 premiers résultats enregistrent un CTR moyen de 22,9%, contre 6,9% pour les cinq derniers.

En comparaison d’études publiées précédemment, les taux de clic sur le TOP 5 semblent se renforcer. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer ce phénomène : une cannibalisation des résultats naturels par les résultats payants, la baisse de visibilité des résultats naturels imposée par les outils « verticaux » de Google (Google Hotel Finder, Google Shopping, Comparateurs…), le knowledge graph, l’usage mobile croissant, une tendance de plus en plus marquée des internautes à reformuler leurs requêtes plutôt qu’à aller sur la page 2 …

A noter : La somme des CTR Page 1 dépasse ici les 100% > C’est normal ! Nous présentons ici le taux de clic enregistré par chaque position en moyenne. En sachant que les taux de clic par position sont indépendants les uns des autres, la somme des CTR ne fait pas nécessairement 100% (à la différence d’études sur la répartition des volumes de clics comme celle réalisée par Chitika récemment).

– CTR > à 50% sur la position 1 pour une requête à 1 MC

Lorsque que la requête est constituée d’un seul mot clé, l’internaute a tendance à cliquer en majorité sur la position N°1. Plus le nombre de mots clés augmente dans la requête, plus les taux de clics augmentent sur les positions 2 à 13.  Ces chiffres confortent l’idée qu’un internaute a tendance à reformuler sa recherche s’il ne trouve pas sa réponse avec une requête peu qualifiée (1 seul mot clé), qu’un internaute a tendance à considérer tous les résultats de la page et pas seulement le TOP 3 lorsqu’il précise sa requête (plus de 1 MC).

– Près de 70% des clics se concentrent sur la première page.

Sur les 11 220 000 clics analysés dans notre étude, 11% ont été réalisés sur la page 2 de Google.fr. Ces taux de clics varient en fonction du nombre de mots clés dans la requête. Plus le mot clé est précis (la précision étant jugée ici par le nombre de mots clés), plus les clics se concentrent sur la première page. Une requête constituée de 5 mots clés (MC) concentre près de 80% des clics sur la Page 1 de Google tandis qu’une requête à 1 mot clé concentre « seulement » 61% des clics sur la Page 1.

20130917-repartition-clics

Consultez l’étude complète ci-dessous :