Google propose depuis longtemps des liens vers des suggestions de requêtes en bas des pages de résultats (sous la dénomination Recherches associées). Depuis 2015, des recherches associées sont affichées aussi sous des blocs de type “Knowledge Graph” et dans les pages de résultats.

Mais depuis quelques jours elles bénéficient d’un nouvel affichage qui apparaît de temps à autre dans les résultats de Google. Et ce qui déclenche ou non leur affichage est franchement nouveau : c’est votre comportement de recherche.

Comment ? Pourquoi ? Examinons ensemble le fonctionnement de ces nouvelles recherches associées.

Comment s’affichent les recherches associées habituellement ?

Ce qui apparaît sous le label « recherche associées » en français correspond à deux fonctionnalités qui portent des noms différents en anglais (ah… les traductions).

Related searches

Elles s’affichent sous la page de résultats :

People also search for

Ces liens ou suggestions s’affichent sous des résultats, dans des carrousels ou des blocs de type « knowledge graph ».

ou sous des résultats,

Un nouveau comportement dynamique dans les cas de « pogosticking »

En décembre dernier, Google a testé un nouveau comportement pour ces suggestions « People also search for », et il semble que le test ait été concluant puisque que depuis deux semaines environ, on détecte ces recherches associées dynamiques régulièrement dans les pages de résultats.

Pour comprendre ce qu’il y’a de nouveau dans ce comportement, suivons ce qui se passe sur un exemple.

Je tape la requête « Palmarès des Jeux Olympiques » :

Je clique sur l’un des résultats, qui jusqu’ici s’affiche de façon très classique :

J’affiche la page de Wikipedia pendant quelques secondes puis je clique sur le bouton back de mon navigateur…​

Cette fois-ci, le résultat apparait encadré, et des liens apparaissent sous le label recherches associées…

Et si je clique maintenant sur un autre résultat, et je que je reviens à nouveau sur la page de résultats de Google en cliquant sur bouton back du navigateur, c’est ce nouveau résultat qui apparaîtra augmenté des pages de résultats :

​​Conclusion : l’affichage des recherches associées est déclenché par le comportement de Pogosticking, et les liens affichés sont contextuels au résultat (ils sont différents d’une URL à une autre).

Qu’est-ce que ça change ?

Cette fonctionnalité est de nature à changer le comportement de recherche des internautes. A la marge, certes, mais il le change assurément.

En effet, le comportement habituel est de choisir dans la liste des résultats affichés celui qui semble convenir le mieux. Si, après consultation de la page, le résultat ne donne pas satisfaction, l’utilisateur revient sur la page de résultats et clique sur un autre résultats. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il soit satisfait (ou décide d’abandonner).

Google propose de reformuler une autre requête (formulée plus précisément, ou une requête connexe) pour que l’internaute trouve plus facilement ce qu’il cherche. C’est qu’il fait déjà dans son interface dans de nombreux cas d’utilisation, pour améliorer l’expérience de recherche.

Ce qui est nouveau, c’est de proposer ce « raffinement de requêtes » de façon dynamique.

L’avenir nous dira si cette fonctionnalité est là pour rester, ou si elle va évoluer ou disparaître.