L’adoption de la technologie « Accelerated Mobile Pages » ne cesse de grandir, et Google contribue fortement, par ses actions et sa communication à convaincre de plus en plus de sites de créer des pages AMP.

Au départ conçues pour les sites d’actualité et adoptées par eux, les pages AMP se diversifient et servent maintenant à de multiples usages, comme des sites ecommerce.

A l’occasion de l’AMP Conf d’Amsterdam il y’a quelques jours, un porte parole de Google a communiqué quelques nouveaux chiffres à propos du trafic envoyé par Google aux pages AMP.

Google envoie de plus en plus de trafic aux pages AMP, et vers autre chose que des pages d’actualités

A l’occasion de l’AMP Conf 2018 à Amsterdam, Dave Besbris, VP Engineering de Google, a confirmé au cours de sa présentation que plus de 60% des clics effectués sur les pages de résultats de Google mènent maintenant vers autre chose que des sites d’actualités !

On ne sait pas si ces statistiques ne concernent que Google US.

Dans tous les cas, cela marque un tournant : les pages AMP ne sont plus une solution cantonnée aux pages d’actu.

Le volume des sites et des pages AMP ne cesse de croître

Les dernières statistiques montrent que l’adoption de la technologie AMP est en forte croissance : 31 millions de domaines comportent des pages AMP, qui au total sont au nombre de 5 milliards !

Un panel de la conférence AMP Conf 2018 à Amsterdam

De nouvelles applications de l’AMP présentées : le format AMP Story et AMP pour les emails

Cette conférence a également été marquée par deux annonces :
– le lancement du format « story »
– le lancement de l’AMP pour les emails

Les « AMP stories » sont des pages présentant des informations sous une forme dynamique et riches en visuels. Voici ce que cela donne sur un exemple : (On est loin des pages statiques des débuts de l’AMP)

 

L’AMP pour emails est une solution pour coder des messages dynamiques qui apparaîtront directement dans outils de messagerie de type « web mails ». Google prévoit de supporter ce format dans Gmail avant la fin de l’année 2018.

Les pages AMP montent en puissance, leurs usages se diversifient, mais…

Conclusion : les pages AMP montent en puissance, leur adoption progresse, leurs usages se diversifient et elles envahissent peu à peu le web.

C’est donc un sujet auquel il faut que vous vous intéressiez au plus vite, si vous avez ignoré jusqu’ici cette technologie.

Rappelons toutefois que s’il est désormais possible de faire un site entier en AMP, convertir un site existant en pages AMP pose de nombreux problèmes pratiques : il faut faire des concessions nombreuses, que tout le monde n’est pas prêt à faire.

Bref, la meilleure façon d’explorer cette technologie est de réaliser un « proof of concept » pour détecter quelles difficultés vont se poser, quelles technologies il faut abandonner, quoi changer dans l’architecture logicielle, comment résoudre les problèmes de tracking, d’attribution de l’audience etc.

Et vous saurez ainsi si vous pouvez lancer demain des pages AMP sereinement ou pas.