Google Ad Planner, l’outil de mesure d’audience et de média planning

Selon de nombreuses sources, l’annonce par Google de la sortie d’un service d’information gratuit sur l’utilisation d’internet est imminente.
Nul doute que Google dispose déjà de nombreuses sources d’informations ultra qualitatives site centric & user centric liées :

  • au partage des données sous Google Analytics,
  • l’emploi des barres de recherche et des services comme le
    PageRank conditionné par l’acceptation de livrer vos habitudes en terme de
    visites,
  • Les pages d’accueil personnalisées iGoogle,
  • La gestion de l’historique de recherche,
  • Les données collectées du service de FAI aux USA,
  • Etc.

Quelles conséquences pour le marché ?
Les acteurs majeurs au niveau des grands panels comme Nielsen-Netratings ou Comscore sont donc pousser à commercialiser avec davantage de qualité et de transparence les informations stratégiques qui orientent aujourd’hui les grands arbitrages en matière de media planning et d’optimisation des budgets.
Et revoir certaines critiques relatives aux écarts entre la perception des panels et l’audience réelle des sites…
En outre, rappelons que Google a subi une alerte sérieuse du marché au 1er trimestre suite à une étude (de Comscore ) qui montrait un abaissement tendanciel du taux de clics et affectait
les revenus de sa régie Adwords.
Aussi dans le cadre d’une conjoncture économique délicate (études IAB / TNS), Google pourra donc apporter une analyse plus objective sur les comportements supposés des internautes en matière d’usages, valoriser l’apport des médiaux sociaux et avancer plus encore vers la prochaine étape du ciblage comportemental.
Au niveau consommateur, les bénéfices attendus seront plus de contribution à la qualité croissante d’un nouvel outil gratuit et un frein de plus à l’information qui disparaît grâce à
Internet.
Enfin ce service devrait permettre aux agences d’optimiser plus encore les programmes de marketing interactif relationnel et augmenter la satisfaction des clients annonceurs.
Jean-Pascal T