Nombreuses sont les entreprises ayant ou souhaitant développer une stratégie SEO internationale ; entre ainsi en jeu le balisage hreflang ! Ce dernier va indiquer aux moteurs de recherche si vos pages possèdent une version de langue spécifique pour cibler un pays en particulier. Il est à noter que le renseignement de ce balisage n’est pas des plus aisé et une erreur peut vite arriver…

Le balisage hreflang, l’aspect le plus complexe du SEO

Comme précisé par John MUELLER sur Twitter, le balisage hreflang demeure l’un des aspects les plus complexes du SEO :

Tweet John Mueller le balisage hreflang est l'un des aspects les plus complexes du SEO

En définitive, le balisage hreflang n’est qu’un ensemble de meta tags à renseigner dans l’en-tête d’une page web. Or, cela se complexifie dès lors qu’un site cible plusieurs langues et/ou pays.

Et pour les sites souhaitant cibler une région précise ?

Admettons un instant que le balisage soit développé de manière à cibler une région bien déterminée; nous pourrions aisément imaginer un balisage hreflang pour cibler, par exemple, un État des États-Unis en se basant sur le code des différents États (CL [Colorado] ; TX [Texas] ; FL [Floride] etc.).

Cependant, Google ne comprend pas le balisage par région mais uniquement celui par pays et par agglomération.

Mais alors, pourquoi aborder cette notion de balisage hreflang régional ?

John MUELLER dit être surpris du nombre d’experts SEO s’intéressant à un balisage hreflang régional. Aleyda SOLIS, consultante en SEO international, avait notamment abordé ce concept dans l’une de ses interventions.

Toutefois, le porte-parole de Google soutient que cela n’arrivera pas de sitôt :

Tweet John Mueller le balisage hreflang régional n'arrivera pas de sitôt

Parallèlement, il supposait que la plupart des webmasters souhaitaient moins de complexité en matière de balisage hreflang.

Le hreflang, l’une des clés pour votre développement SEO à l’international

Dès lors qu’une société souhaite adopter une stratégie SEO internationale, plusieurs étapes doivent être respectées :

  • Mots-clés : les volumes de recherche différent selon le pays que vous souhaitez cibler (le nombre de recherches n’est pas le même selon les pays anglophones) ;
  • Domaines : domaines nationaux (.fr, .it, .es, .de…), sous-domaines, domaine générique en .com avec création de répertoires linguistiques (/fr/, /it/, /es/, /de/…).

Et le balisage hreflang dans tout ça ?

Une fois votre stratégie internationale bien définie, il vous faudra renseigner vos différentes versions de page par langue grâce aux balises hreflang. Pour cela, nous vous recommandons le générateur de balises hreflang d’Aleyda SOLIS. Parallèlement, la documentation officielle de Google sur le balisage hreflang vous aiguillera dans l’application des bonnes pratiques SEO internationales.

Sources :

https://www.seroundtable.com/regional-hreflang-markup-google-26567.html
https://twitter.com/JohnMu/
https://www.seroundtable.com/google-hreflang-complex-seo-25261.html
https://www.seroundtable.com/google-doesnt-understand-regions-26131.html