Tim Soulo de l’agence SEO Ahrefs a récemment publié une étude sur le positionnement d’une page web dans les résultats de recherches. Aujourd’hui, on sait qu’une url peut se positionner sur plusieurs requêtes, mais l’objectif de l’étude était de déterminer sur combien d’expressions exactement. Quels enseignements peut-on retirer de cette analyse ?

Pour effectuer cette étude, la méthodologie suivante a été suivie : 3 millions de requêtes ont été tout d’abord sélectionnées (au hasard). Les pages se positionnant dans les top positions de ces requêtes ont été ensuite relevées. Les autres mots-clés sur lesquelles ces urls se positionnaient ont été ensuite identifiées pour pouvoir calculer leur nombre.

 

Potentiel de positionnement d’une url dans le top 10

L’étude conclut alors qu’une page positionnée en 1ère position sur un mot clé peut aussi être visible sur 400 à 1 000 expressions en Top 10. Les pages référencées sur une position moins importante seront positionnées sur moins de mots-clés.
etude positionnement top urls

Egalement, plus le mot-clé positionné est requêté, plus l’url positionnée dessus aura une surface de visibilité étendue.

Potentiel de mot-clé à fort volume positionnés

Par ailleurs, Tim Soulo a analysé le nombre maximal d’expressions à fort volume sur lequel une page pouvait être référencée. L’étude démontre alors qu’il est plutôt courant de se positionner sur 2-3 mots-clé qui ont un volume de 1 000 recherches mensuelles, alors qu’il est très exceptionnel de se positionner sur plus d’1 mot-clé ayant plus de 10 000 recherches par mois. A contrario, une page peut être référencée sur des milliers de mots-clés longue-traîne, à plus faible volume de recherches.

graph ranking

Ces conclusions permettent d’appuyer l’importance de la sélection d’une liste de mots-clés en amont de l’élaboration d’une stratégie éditoriale SEO. En effet, l’étude re-confirme qu’il ne faut pas choisir uniquement une expression par page, lors de la constitution de la liste de votre site, mais bien plusieurs mots-clés. Vous pourrez ensuite les prioriser. Ainsi, pour étendre votre visibilité, nous vous recommandons d’aller identifier toutes les expressions proches sémantiquement de votre mot-clé cible, c’est-à-dire :

  • les synonymes
  • les variantes courantes
  • les cooccurrences
  • les expressions ayant un socle commun
  • les mots clés associés.

Ce travail vous permettra de constituer tout un profil lexical idéal, un silo sémantique de votre thématique, afin d’être reconnu comme expert comme dans votre domaine par les moteurs de recherche et de maximiser votre visibilité.

 

Virginie Varaigne @virginievrg