« Link Building is a Permanent Investment » nous indique Eric Enge sur le blog de SearchEngineWatch. Un travail permanent qui passe par la production régulière de nouveaux contenus et services. Cette affirmation n’est certainement pas une nouveauté mais ce qui est sûr c’est qu’elle n’a jamais été autant d’actualité dans le domaine du référencement. La règle du « content is king » a de beaux jours devant elle. Nous pourrions d’ailleurs l’améliorer : « Fresh, renewed and interesting content is king ». Les stratégies traditionnelles de linking (inscription annuaires et échange de
liens) laissent peu à peu la place aux stratégies de contenus (linkbait, smo, …).

Loin est le temps où les inscriptions dans les annuaires pouvaient vous faire gagner des positions rapidement dans les moteurs. Si, aujourd’hui, il reste intéressant de s’inscrire dans les principaux annuaires (les généralistes les plus populaires et les spécialistes les plus qualitatifs), cette démarche est beaucoup moins récompensée qu’auparavant.

L’échange de liens n’est également plus aussi efficace. La notion quantitative de « Link Popularity » s’efface au profit d’indicateurs de « Trust Rank » (Google) ou d’ « Authority »
(Technorati) qui viennent valoriser la fraicheur et la qualité des liens. Ne cherchez donc plus à truffer vos « footers » de liens partenaires, la clé est désormais ailleurs.

Les moteurs de recherche aiguisent en effet progressivement leurs algorithmes afin de ne comptabiliser que les liens de qualité. Un lien de qualité serait un lien présentant un véritable intérêt pour l’internaute, ceci se traduisant souvent par un lien obtenu au sein d’un article sur un site d’actualités ou un blog référent. Un lien de mauvaise qualité serait à l’inverse un lien sans intérêt pour l’utilisateur et placé dans des zones créées purement dans un objectif de popularité (footers, pages de liens, …).

Il faut changer d’objectif : créer du contenu plutôt que d’augmenter son nombre de liens. Le reste suivra. Eric Enge, toujours sur le Blog de SearchEngineWatch, écrit : “The key then is to keep generating new content or new tools that you can promote. No link campaign is going to be successful without having great content, tools, or both on your site.”La clé du succès est donc la création régulière de contenus (articles de fond, conseils sur votre marché, blogs, production de services et d’outils : rss, widgets, …) que vous allez pouvoir promouvoir. C’est en s’appuyant sur ces contenus qu’une stratégie de linking pourra être efficace.

Cette démarche semble a priori consommatrice de temps. Ne vous méprenez pas, elle représente au contraire un gain de temps considérable. Il est en effet largement plus efficace de communiquer sur une nouveauté (nouvelle rubrique, service innovant) que de tenter d’obtenir directement des liens avec un site statique. Même avec un contenu génial, votre site n’intéressera les internautes
qu’un temps. Pour renouveler cet intérêt, il faut produire produire et encore produire du contenu.

Si vous êtes à cours d’idées, regardez un peu ce qui se passe du côté des applications web 2.0 qui sont un vivier formidable d’outils innovants. Et, n’hésitez pas à multiplier au maximum les articles sur votre marché. ImproveTheWeb liste par exemple tout ce qui pourrait être écrit sur les cure-dents ! Une bonne piste pour commencer à écrire.

Yann

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0