L’intérêt des internautes pour le Black Friday n’a jamais été aussi fort. Tradition commerçante aux USA le lendemain de Thanksgiving (fin novembre) il était quasiment inconnu en France il y a 7 ans mais sa notoriété a progressé chaque année. En 2014 et 2015, seuls des acteurs en ligne spécialisés en high-tech en font la promotion, les volumes de recherche n’atteignent pas le million sur les mois de novembre (673 000 en 2014 et 823 000 en 2015).

Sa popularité explose en 2016 : des sites e-commerce hors high-tech s’en emparent (vêtements, jouets) et on s’approche des 2 millions de requêtes pour le seul mot-clé « Black Friday » (1 830 000). Pour 2017, les commerçants n’hésitent pas à aller contre sa nature : les offres dureront du lundi 20 au vendredi 24. Il s’émancipe en outre enfin d’internet. On a atteint des volumes de recherche de 246 000 au mois d’octobre, et si la tendance de croissance annuelle se confirme, on peut projeter un chiffre de 3 000 000 au plus fort de la vague.

Black-Friday-Recherches-2017

Quelle stratégie SEO ?

Sur un échantillon de requêtes liées au Black Friday*, 51 sites différents se positionnaient en 1ère page des résultats de recherche (Positions 1-10). Le top 4 des sites représentés sur une majorité de requêtes comprend 3 sites français : un média et deux sites marchands.

Ce sont naturellement des pages dédiés à l’événement qui se positionnent. Les acteurs du high-tech en ligne les ont créé dès le Black Friday de 2014, et les isolent sur leur site dès l’événement passé tout en le laissant accessibles pour conserver leur historique SEO : stratégie pertinente pour les pages événementielles.

*Requêtes dépassant les 1000 recherches mensuelles

Sur un sujet proche:

Olivier Perbet | @operbet
Aurora Rivera | @AuroraRiveraSa

infographie Black friday 2017