Chaque semaine, Search Foresight vous propose son décryptage du meilleur du Search… Mais pas que !

Au sommaire de la newsletter cette semaine :

Édito

Astuce: comment filtrer (efficacement) les rapports de la GSC

Pour disposer d’infos sur les mots clés qui rapportent du trafic organique à votre site web, la solution en 2017 n’est plus de regarder les rapports de votre outil de web analytics, mais ceux de la Search Console. Mais quand on veut filtrer ces rapports pour séparer les requêtes de marque (« brandées ») des non brandées, l’outil GSC ne propose que des filtres très limités. Mais une astuce permet d’utiliser des filtres sophistiqués à base de regex, qui facilitent grandement l’analyse de vos statistiques sur le trafic organique……

Lire l’édito complet de Philippe Yonnet, DG SF →

A la loupe

Sentiment as a ranking factor !

En février dernier, Google, par l’intermédiaire de son incubateur Jigsaw, annonçait le déploiement de l’API Perspective, une API dont l’objectif annoncé est de faciliter la mise en place de « conversations de meilleure qualité » (« better conversations » en VO). Perspective est un projet qui n’en est qu’à ses débuts mais dont les ambitions sont importantes lorsque l’on observe les acteurs qui se sont fédérés autour de ce projet : entre autres, Wikipedia, The Guardian, The New York Times et The Economis…

Lire l’article complet de Yann, directeur de l’expertise SF→

Google vs Yandex : affiner votre stratégie de référencement en Russie

Bien que Yandex n’ait que 0.7% de parts de marché dans le monde en mai 2017, il est utilisé par 45% des internautes en Fédération de Russie, ce qui en fait un acteur du Search incontournable pour votre développement là-bas. A l’occasion du Yandex Expert Summit, qui se tient aujourd’hui, Majestic a réalisé un dossier d’informations sur les caractéristiques du moteur de recherche et ses différences avec celui de Google. Nous reprenons ce qu’il y a à en retenir…

Lire l’article complet de Virginie, consultante SEO SF →

Un nouveau modèle d’attribution disponible sur Adwords

Depuis fin mai, il est désormais possible de choisir parmi 6 modèles d’attribution différents, soit 1 de plus : le data-driven model. Nous savons qu’aujourd’hui, l’internaute moyen clique en moyenne sur 4 annonces avant de convertir. 90% des annonceurs sont encore au modèle Last click, ce qui reviendrait à attribuer 100% de la vente au dernier clic. Contrairement aux autres, ce modèle est calculé par des algorithmes dynamiques qui calculent l’influence réelle de chaque clic. Nous n’aurons donc plus d’attribution basée sur des règles, mais bien une attribution intelligente qui nous permettra de piloter plus efficacement nos campagnes Adwords…

Lire l’article complet de Benjamin, consultant SEA SF →