Prévue pour début 2019, la sortie Beta Testing du plugin Sitekit saura ravir les utilisateurs de WordPress. Pour rappel, WordPress couvre 32% des sites web développés. Ce plugin open source et gratuit offre un accès direct depuis le back-office aux produits Google. La promesse : un accès simplifié et centralisé aux données de la Search Console, de Google Analytics, d’AdSense et de PageSpeed Insights.

Pas de données inédites ou de croisement de données à la clé pour l’instant. Pour rentrer dans le détail et dresser des analyses plus fines, il vous faudra retourner à la source. En revanche, pour une gestion quotidienne, ce plugin 4 en 1 est tout indiqué. Cette solution clé en main représente un gain de temps et de productivité important.

Sitekit se déploie sur deux interfaces. Au niveau du tableau de bord, le webmaster aura accès à une synthèse des données et verra apparaître des recommandations d’optimisation SEO.

vue de l'interface utilisateur de Sitekit depuis le tableau de bord wordpress

L’accès aux données par page se fera via le navigateur interne : un bandeau donne à voir les statistiques principales de chaque page.

vue des statistiques sitekit directement depuis une page

Pour les articles les plus récents, le plugin affiche une combinaison de données, via un bloc spécifique, le MileStone Feature.

encart milestone feature présentant les données des derniers posts

Les afficionados de WordPress peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour recevoir la version Beta Testing. La sortie de ce plugin vient ponctuer la remarquée sortie de Gutenberberg et WordPress 5.0, qui simplifie l’édition et inaugure le développement par bloc sous React. Entre Sitekit et Gutenberg, se dessine une volonté d’améliorer la simplicité d’utilisation des interfaces et l’expérience utilisateur au global.