En effet, la 207 de Peugeot et la nouvelle Clio de Renault investissent désormais les podcasts.
La 207 dispose donc de ses propres podcasts vidéo diffusés chaque semaine sur le blog et qui  invitent les internautes à découvrir « les coulisses de la 207 ».
Renault s’invite également sur les podcasts mais avec une stratégie différente. En effet, la marque vient de s’associer à NRJ pour communiquer sur la nouvelle Clio élue « voiture de l’année 2006 ».
La Clio va donc sponsoriser les podcasts de NRJ en diffusant des spots de 20 secondes sur les émissions phares de la radio.

Les grands annonceurs souhaitent visiblement investir le web et tester les nouvelles formes de communication que propose désormais le média.
La marque de cosmétique Gemey Maybelline, par exemple, avait d’ailleurs récemment lancé des podcasts diffusant des conseils esthétiques sur son site.

Ces deux stratégies de communication, bien différentes, présentent chacune leurs atouts. Permettant de toucher une cible jeune, majoritairement urbaine, les marques créent une vraie relation avec l’internaute.
Un plus tout de même pour la stratégie de Peugeot qui présente l’avantage d’offrir du contenu à l’internaute. S’intégrant parfaitement au blog mis en place pour promouvoir la 207, les podcasts vidéo viennent compléter la stratégie interactive globale de la marque en apportant une réelle valeur ajoutée au blog.
La communication passe donc ici comme un échange avec l’internaute et les blogueurs.
La logique de buzz a été complète pour la marque : jeu interactif entièrement en flash pour annoncer la sortie de la nouvelle 207, blog, jeu concours et podcasts…Nul doute que le bouche à oreille à fait son effet.

A l’inverse Renault reste encore dans une logique d’insertion publicitaire et de sponsoring. Et l’on ne retrouve pas cette interactivité qu’arrive à créer Peugeot. Reste à savoir comment les internautes percevront ce sponsoring publicitaire des émissions qu’ils téléchargent ?