La grande distribution semble voir en l’assistance vocale, une excellente opportunité digitale pour les années futures. En effet, ils sont aujourd’hui plusieurs à s’être positionnés sur cette innovation. Après Home Assistant de Google, son concurrent actuel Alexa d’Amazon, mais aussi Monoprix qui a développé Bot sur l’assistance vocale de Google, voici Léa par Carrefour.

  • Le groupe de distribution Carrefour à annoncer en janvier qu’il investira 2,8 milliards d’euros d’ici 2022 dans le e-commerce. L’assistance vocale sera l’un des fruits de ces investissements : « L’assistance vocale Léa a été conçue pour simplifier le quotidien de nos clients afin qu’ils puissent gérer leurs listes de courses sur les sites et applications Drive et Ooshop, uniquement à l’aide de la voix », selon Carrefour.
  • L’assistance vocale sera capable de proposer des ingrédients au panier à partir d’une recette de cuisine et de donner des infos sur les magasins aux alentours comme l’adresse, les horaires, l’itinéraire.

Les stratégies se mettent en place pour un outil prometteur et qui devrait s’imposer comme une pièce maîtresse du digital dans les années à venir.