Interview de Duane Forrester : Product Manager chez Bing

Tout le monde connaît Matts Cutts, porte-parole de Google, que des millions de personnes suivent et tentent de décrypter ses messages. Sachez qu’il existe la même personne du côté de Bing et qu’elle se nomme Duane Forrester. Ancien expert SEO, il a rejoint les rangs de Bing afin de gérer leur compte Webmaster Tool.

Duane Forrester Bing
Duane Forrester nous présentant les nouvelles fonctionnalités de Bing

Le 7 octobre, Search Foresight figurait parmi les invités de Microsoft pour une table ronde sur le thème suivant : « Le futur de la recherche : quelles perspectives pour le référencement ? ». Mis à part les différentes fonctionnalités de Bing Webmaster Tools qui offrent plus d’informations que la version de Google, ce fut l’occasion pour Duane Forrester de nous présenter également la stratégie de Bing pour les années à venir afin de conquérir des parts de marchés sur Google. L’objectif de Bing est de dépasser le stade de moteur de recherche afin de devenir une réelle plateforme intégrée au service des différents devices (desktop, mobile, tablette, Xbox one etc) et bien évidemment couplée avec Windows 8.

A la fin de la conférence, nous en avons profité pour poser quelques questions à Duane Forrester afin de récolter des informations plus précises sur leur algorithme.

Q1 : En France, nous avons l’habitude d’entendre « Travaillez votre référencement sur Google et vous obtiendrez des bons résultats sur Bing ». Quel est votre opinion sur ce parti pris ?

Il y a une grande différence entre ces deux moteurs de recherche, nous sommes bien évidemment deux entreprises distinctes et c’est le cas également pour nos algorithmes respectifs. L’algorithme de Bing a toujours été concentré sur la qualité en premier lieu. Pour obtenir de bonnes positions sur Bing, vous devez tout faire pour donner une bonne impression aux visiteurs de votre site. S’ils sont satisfaits, c’est-à-dire si Bing vous positionne dans les premières positions et que les internautes cliquent sur vous et reste engagés sur votre site, cela confirme que Bing a pris la bonne décision et donc vous resterez bien positionnés. A contrario, si quelqu’un clique sur vous, se rend sur votre site et revient aussitôt sur les pages de résultats puis clique sur un autre site, alors la prochaine fois vous serez surement moins bien positionné. Comme vous pouvez le constater, nous sommes extrêmement centrés sur la qualité. En réalité, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour être bien positionné sur Bing mais certaines marchent mieux parce que nous sommes axés sur la qualité.

je vous recommande de mettre beaucoup d’efforts à produire du contenu de qualité qui traite de sujets en profondeur

Q2 : Nous sommes tous les deux d’accord que le contenu de qualité est la clé pour obtenir un bon référencement à la fois sur Bing et sur Google. Pourriez-vous nous dire quelles techniques marchent mieux sur Bing plutôt que sur Google ?

Duane Forrester Bing
Duane Forrester durant notre interview qui apprécie du fromage français 🙂

Cela est extrêmement différent entre tous les sites web. Chaque fois qu’une requête est tapée, l’intention et l’attente des internautes sont différentes. Ainsi, nous ne pouvons vous dire une technique particulière qui marche pour tout site web. Ce que je peux dire par contre c’est que les sites qui s’efforcent à améliorer l’usage sur leurs pages, qui sont à l’écoute de leur client, qui s’engagent avec eux sur les réseaux sociaux tout en créant une communauté, tendent à être bien référencés sur Bing. Par contre ce n’est pas parce que vous avez ces signaux que notre algorithme vous référence bien. La raison est que quand nous nous montrons ces sites web aux internautes, ils sont satisfaits. Quand nous montrons d’autres sites et que les internautes en sont moins satisfaits cela ne fait que confirmer pourquoi nous avions bien positionnés les premiers sites. Encore une fois, nous en revenons à la notion de qualité et de l’engagement utilisateur. Si vous devez vous concentrer sur quelque chose, je vous recommande de mettre beaucoup d’efforts à produire du contenu de qualité qui traite de sujets en profondeur. Soyez unique, original, posez-vous la question lorsque vous rédigez du contenu si il n’existe pas des questions auxquelles vous n’auriez pas répondu. Ne laissez pas les gens se poser des questions, donnez-leur tout ce qu’ils ont besoin. Cela vous assurera leur fidélité et les fera revenir sur votre site. Quand nous observons ce modèle, ces sites tendent à être bien positionnés.

Q3 : Pendant la conférence, vous avez assuré que Bing continuera de transmettre les mots clés aux webmasters contrairement à Google. Est-ce pour Bing une manière de se différencier de Google ?

Si vous regardez les informations que nous mettons à dispositions sur Bing Webmaster Tools, nous contrôlons l’information du début jusqu’à la fin. De cette manière nous pouvons vous confirmer cette affirmation. Google a déclaré avoir bloqué leur données afin de protéger la vie privée de leur utilisateur, pourtant cette donnée est toujours accessible depuis leur programme de publicité payante, Adwords. Ce n’est donc pas relatif à la sécurité mais bien au contrôle de l’information. Nous estimons que le partage de l’information est la meilleure manière d’aider les sites web à s’améliorer. Quand les entreprises performent en ligne, cela aide Bing aussi !

Nos résultats de recherche sont bien plus qualitatifs, plus précis, plus détaillés que ceux de Google

Q4 : On entend souvent dire que Bing est moins efficace que Google pour se débarrasser de sites spammy. Est-ce que Bing met en place des mises à jour du même acabit que Panda ou Penguin afin de faire du ménage dans leurs pages de résultats ?

A la différence de Google nous ne faisons pas de gros changements dans nos algorithmes. Nos changements se font tout en douceur, nous ne voulons pas contrarier un grand nombre d’entreprises. L’algorithme de Bing est déjà performant car nous arrivons à nous débarrasser de ces sites de mauvaise qualité. Ces modifications sont anticipées et ne perturbent pas les classements dans notre moteur de recherche. Comme vous pourrez le constater sur Bing version US, les premiers jeux de résultats ont plusieurs longueurs d’avance par rapport à ce que propose Google aujourd’hui. Ils sont bien plus qualitatifs, plus précis, plus détaillés et c’est la réalité de la recherche sur le web aujourd’hui. Bing n’effectue pas de grosses mises à jour comme Google. Je me rappelle d’une époque où la « dance de Google » arrivait chaque mois. Vous deviez craindre les changements à venir et l’éventuel impact sur votre site. Les entreprises ne devraient jamais avoir à vivre ce genre de situations. C’est une technique marketing de la part de Google. Les entreprises devraient pouvoir planifier le recrutement selon leurs besoins et ne pas avoir à se soucier d’une éventuelle crise en raison d’un changement d’algorithme parce que quelqu’un chez Google a changé d’avis.

Nous construisons donc la notion d’identité et ajoutons par-dessus la compréhension de vous en tant que personne

Q5 : Il y a 2 ans, une rumeur circulait sur le fait que Bing copiait les résultats de Google. Qu’en est-il de Page zéro qui ressemble beaucoup à Google Knowledge Graph ?

Tout d’abord il y a quelque chose que j’ai besoin de clarifier : Bing n’a jamais copié les résultats de Google ! Ce n’est pas du tout le cas. S’agissant de ces deux fonctionnalités, il y a une similarité puisque nous cherchons à résoudre le même problème : obtenir pour l’internaute des résultats plus rapides et les aider à accomplir des tâches plus efficacement. De ce fait, Google a Knowledge Graph dans lequel ils placent ces informations dedans. De notre côté nous avons des partenariats avec des médias sociaux : Facebook, Twitter, Quora et d’autres afin de pousser leur données pour rendre nos résultats de recherche plus rapide et plus pertinents pour nos utilisateurs. Nous avons donc des données provenant de Facebook nous permettant de restituer des résultats plus pertinents pour vous individuellement. Google n’a pas accès à ces données. Nous construisons donc la notion d’identité et ajoutons par-dessus la compréhension de vous en tant que personne. La manière dont cela vous connecte est essentielle pour nous et fait partie de nos principaux axes de développement. L’enjeu est de pouvoir le déployer dans le monde entier et c’est clairement notre challenge.

Notre avantage sur Google réside dans le désir de réaliser des partenariats avec les plus prestigieuses sources de données afin de pouvoir délivrer des meilleures pages de résultats

Q6 : Bing continue d’associer le social et la recherche avec votre nouvelle interface Bing Boards qui contribue à donner de moins visibilité aux publicités. Considérez-vous cela comme un avantage concurrentiel sur Google ?

Avec de nombreuses autres idées, nous testons beaucoup de choses afin de déterminer ce qui marche le mieux. Nous commençons avec des petits tests et étendons ces tests afin d’inclure de plus en plus d’utilisateurs et de requêtes avec nos données collectées. Les changements à long terme de nos pages de résultats viennent ensuite après que les tests nous aient révélés ce qui plaît le plus aux internautes. Savoir si tel ou tel élément reste sur nos pages de résultats, est un choix surveillé de très près. Les données récoltées nous aident à déterminer le bon équilibre entre les expériences de nos utilisateurs et nos besoins en tant qu’entreprise. Notre avantage concurrentiel n’est pas le placement des publicités mais réside dans le désir de réaliser des partenariats avec les plus prestigieuses sources de données afin de pouvoir délivrer des meilleures pages de résultats.

Interview originale :

Q1 : In France we commonly say « good rankings on Google leads to good rankings to Bing, so you only to need focus on Google “. What’s your opinion on that?
There is a very big difference between these two search engines, we are obviously two separate companies. The two algorithms are very different as well. Bing’s algorithm has always been focused on quality first. So the way you get good rankings in Bing is to really impress the searchers. If they are impressed, meaning if we show you at the top of rankings, people click on you and they stay engaged, it reinforces that Bing made the right decision and that will continue the pattern. If however somebody clicks on your link, goes to your website and says “well, that was not what I was looking for” and comes back and clicks on another result, the next time you will probably get ranked a little bit lower. So we are very highly focused on quality. The reality is that there a lot of things you can do to rank well, but some are little bit better with Bing simply because we are focus on quality.
Q2: We both agree quality of content is the key to rank well on Google & Bing. Could you tell us what works better in Bing rather than Google?
The reality is it is highly differential between every website. Every time a query is done the expectation of the searcher is different. So we can’t say “if you do “A” it’s imputable to everything”. What I would say is “websites that are engaging with usability testing, websites that are really listening to what their customers are doing, engaging with them through social media, with a good community and following people, those websites tend to perform well”. And that’s not because we look at those signals and say “you have those signals so you should rank higher”, it’s because when we show those websites, searchers are happy with them. When we show other sites and they are less happy with those, it just reaffirms why we ranked the first websites in the first place. So again it was back to quality and engagement. If you have to focus on something, focus on quality and depth of content. Be unique, be original, ask yourself as you write something, are there any questions that would come to your mind as you read this that I have no answers to in this article. Don’t let people think on their own, give them everything they need. That will ensure their loyalty and get them coming back to your site. When you see that pattern they tend to rank higher.
Q3 : During the conference, you claimed that Bing will still offer the keyword data to webmasters contrary to Google. Is this a way to differentiate from Google?
If you look at the data we are showcasing in Bing Webmaster Tools, we have control of all the data from the start to the finish. So we can say “we will always show you that data” that’s why we can be confident making the statement. Google has stated blocking data is to protect consumers, yet the same data is visible inside their own paid advertising program, Adwords. It’s not about safety, it’s about control. We believe sharing data is the best way to help sites succeed. And when businesses succeed online, it helps Bing.
Q4: Some people say that Bing is less severe than Google to get rid of spammy content. Is Bing pushing some updates as Panda or Penguin to get rid of spammy websites?
We don’t make traditional changes to our algorithm, we don’t make big changes to it. That information when we make changes is very slow and very easily put in. We don’t want to upset a lot of businesses. The algorithm itself does a very good job as it is actually getting rid of those things. We take a lot of that early on in our process and they don’t trouble rankings. As you’ll be able to see in Bing US, the current set of results you get in Bing are actually several steps ahead of what Google provides. There are much higher quality set of search results, there are much more accurate, much more detailed and that’s the reality of search today. So we don’t do a lot of those big changes. I come from a time where the Google’s dance was every month. You had to fear what the changes were and you didn’t know what’s going to happen. The businesses should never have to face that sort of uncertainty. This is a marketing tactic they should be feel safe to employ correctly and not have to be worried that their business will suffer because of someone changed their mind a year down the road and say “we don’t like that now, go back and do more work”.
Q5 : 2 years ago there was a rumor that Bing was copying Google’s search results, what about page zero vs Google instant answers which looks quite similar. ?
First, there’s something I need to clarify: Bing has never copied Google’s search results. That’s not the case at all. But regarding these two areas is there is a similarity because we are trying to solve the same problem: to get the searchers their information faster or help complete a task faster. The reality for us is: they have Knowledge Graph where they put data from. We have social partnerships with Facebook, Twitter, Quora, and more and we pull this information in hoping to make a better decision and showcase better results faster to the searchers. The big step forward for us is we partner with the major social media platforms. So we have actual information from Facebook that helps us bring back smarter search results for you personally, from another individual. Google does not have access to this data. So we’re building an understanding of identity and then adding on top of this with understanding you as a person – how that connects to you that makes a really big difference for us, and it makes a major step forward for us. The trick is to be able to roll that out globally, that’s a challenge.
Q6 : Bing continues to marry social and search with your new experiment Bing Boards, pushing down ads. Do you consider this as your competitive edge over Google?
As with so many new ideas, we test a lot of things out to try to determine what works. We start with small, limited tests, and then expand those tests to include more and more searchers and queries as data is collected. Long-term feature changes come about because the test data, over time, told us this is what appealed to searchers the most.
Where each item rests on the actual page is a balancing act that is closely monitored. The information helps us determine the right balance between searchers’ experiences and our needs as a business. Our competitive advantage isn’t in the placement of ads, it lies in the desire to partner with world class data sources and in being able to deliver a better set of search results.