De duopole à satellisation, il n’y a qu’un pas. Un petit pas dans le marché publicitaire, un grand pas dans le monde du web.

Jusqu’à présent le marché de la publicité en ligne était dominé par deux acteurs incontournables : Google et Facebook. Atteignant respectivement 60% et 70% des Français, les deux géants du web possèdent une base de données conséquente sur les habitudes des internautes.

Les médias contre-attaquent !

alliance gravityPhoto Nicolas Messyasz/Sipa

Les Echos, Lagardère Active, Groupe M6, SFR … et une centaine d’autres médias français se rassemblent pour faire face à cette domination du marché. L’objectif n’est pas la lune, mais … Gravity, une régie commune. Ensemble, ces acteurs de l’actualité touchent 44% des Français, de quoi se rapprocher de l’envergure de Google et Facebook. Collecter, croiser et combiner, ces datas permettront aux sites médias et aux annonceurs de cibler les internautes dans les encarts publicitaires de ces sites.

« 10 milliards de données seront collectées chaque mois par Gravity, des données socio-démographiques, de géolocalisation ou encore intentionnistes » et seront proposés aux annonceurs par segments d’audiences. Les éditeurs seront rémunérés par cookie en fonction de leur apport en données.

La version bêta est prévue pour septembre et le lancement 2 mois plus tard, ce qui permettra de rassembler plus d’éditeurs ou acteurs média, télécoms.

Le ciel nous tombe sur la tête !

Et comme une nouvelle n’arrive jamais seule, Le Monde et Figaro ont décidé de créer également leur propre régie, baptisée … Skyline.

Capture

Les deux groupes médias sont portés par la même volonté : reprendre le contrôle commercial et technique de leurs sites. Ainsi, à travers Skyline, ils offrent aux annonceurs et agences la possibilité d’accéder de façon directe et transparente à leurs audiences digitales. Les 2 groupes annoncent toucher 35 millions des Français entre leurs sites et applications mobiles, soit 80% des internautes en France. Le lancement est également annoncé par septembre.

Gravity, Skyline, l’univers médiatique se met en marche contre Google et Facebook.

 

Julie Vidalin & Virginie Varaigne