Les fonctionnalités de tracking ont la réputation, tout à fait méritée, de dégrader les performances des pages sur lesquelles elles sont placées.
Google vient d’annoncer la mise en place prochaine d’une fonctionnalité qui va améliorer les performances en cas d’emploi du tracking d’url sur les annonces adwords.
Le fonctionnement proposé est astucieux…

Fini d’attendre la réponse du serveur de tracking

Le tracking d’url actuel peut ralentir l’affichage de la page de façon visible, car il est séquentiel. Voila ce qui se passe aujourd’hui :
  1. L’utilisateur clique sur l’annonce
  2. Le tracker de clic d’AdWords se charge
  3. L’url de tracking se charge
  4. D’éventuelles urls de tracking supplémentaire se chargent
  5. Et seulement après tout cela, l’utilisateur pourra visualiser la page d’atterrissage
                    Le Principe du « tracking parallèle »
Avec le tracking parallèle, la page d’atterrissage s’affiche directement !
En fait, le chargement de la page d’atterrissage s’effectue normalement, tandis que les processus de tracking s’exécutent en tâche de fond en parallèle.
Evidemment, l’expérience utilisateur et les performances ressenties sont améliorées de manière sensible par cette nouvelle approche : le gain se mesure en centaines de millisecondes.

Quand le « parrallel tracking » sera-t’il en place ?

Google n’a donné aucune date précise. Mais en principe, la possibilité d’opter pour le « parrallel tracking » sera disponible dans les paramètres des comptes Adwords fin 2017. Et cela deviendra l’option par défaut au début de l’année 2018.

   L’impact des problèmes de performance sur l’expérience utilisateur d’après Akamai
Pour en savoir plus :