Comment bien gérer vos pages produits ? Ne loupez plus d’opportunités business

Attendue avec tant d’impatience, la PS5 fait des ravages chez les plus grands e-commerçants : précommandes fermées, serveurs déroutés, stocks épuisés… Pensez à vos utilisateurs : Quelle plus grande déception que de trouver leur produit et de ne pas pouvoir le commander ? Une expérience frustrante pour vos clients potentiels et néfaste pour votre business. En e-commerce, la gestion des produits : c’est le nerf de la guerre ! Pas de stocks : pas de commandes. Pas de commandes : pas de business. Pas de Business… pas de business. Il s’agit d’un sujet incontournable dans la vente en ligne. Pourtant, plusieurs consultants ont rencontré récemment cette problématique et notamment, chez un géant du e-commerce spécialisé dans le domaine des produits culturels et high tech, auquel nous faisons référence dans cet article.

Et vous : vos produits sont-ils tous disponibles ? Comment gérez-vous les produits indisponibles ? Quels sont les impacts d’une mauvaise gestion du cycle de vie des fiches produits ? Découvrez les bonnes pratiques et les erreurs à ne pas commettre, pour tirer profit au maximum de vos pages articles, même lorsqu’elles sont en rupture de stocks.

C’est quoi le cycle de vie d’une page produit en e-commerce ?

Tout d’abord, expliquons la notion de cycle de vie d’une page produit. Celle-ci se décompose en trois étapes clés : 

  • Son lancement (Création de page et mise en ligne) : s’assurer que la page produit est bien accessible par les moteurs de recherche et indexable mais également correctement optimiser : prix, description, données structurées, catégorie, fil d’Ariane, les caractéristiques techniques, les déclinaisons, les produits associés et similaires, la disponibilité.
  • Rupture de stocks temporaire (gestion de la page) : quelles sont les bonnes pratiques pour gérer une rupture de stocks temporaire.
  • Son retrait définitif (Suppression de page) : comment bien gérer la suppression d’une page produit. 

Une notion à ne pas confondre avec le cycle de vie produit marketing qui est régi selon 4 phases : lancement, croissance, maturité et déclin. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le cycle de vie (d’une page) produit et non le cycle de vie produit. 

Pourquoi le cycle de vie produit est-il important en SEO ?

La gestion d’une page produit peut influencer négativement les performances d’un site e-commerce. Prenons, l’exemple du géant e-commerce citer en introduction. Sa fiche produit PS5 est la deuxième page (après la home page) a généré le plus de trafic au cours de cette année 2020 et représente quasiment trois fois le trafic généré par leur page Black Friday. Toutefois, la page PS5 présente un produit indisponible et ne réoriente pas le client de manière claire vers un formulaire ou autre, pour faire de la rétention. Quels sont les impacts ? 

1. L’expérience utilisateur

Tout d’abord, parlons expérience utilisateur. Quel sentiment l’image en tête d’article vous procure ?… La déception ? Idem, pour vos utilisateurs qui vont s’orienter vers vos concurrents ou retourner à leur recherche sur Google. Autrement dit, vous donnez à vos concurrents votre trafic organique et encore, faut-il que votre page performe. 

2. Potentiel Business

Pour information, la requête PS5 représente 1 220 000 recherches mensuelles en France : “L’Eldorado SEO” du moment, bien plus que le Black Friday !

Un produit “non disponible” sans formulaire, une désindexation de la page, une page en noindex …  peuvent altérer le ranking de la page. Google considère une page avec un produit indisponible comme non pertinente, car elle ne convertit pas et offre une mauvaise expérience utilisateur (taux de rebond élevé). Google défavorise ce type de page dans ses résultats et engendre in fine une perte de trafic et de business

3. Votre ranking

Autre cas, si la page est redirigée ou supprimée, la page perd son historique et les mois de travail menés par vos collaborateurs sont perdus. De plus, une page “produit indisponible” impacte les pages de listing produits, pages représentant le plus de trafic après les pages articles. Une liste affichant un article non disponible en premier ou un trop grand nombre de produits non disponibles sont de mauvais signaux également pour Google

Pour récapituler : 

  • Mauvaise expérience utilisateur
  • Perte de trafic 
  • Perte de position 
  • Perte de business
  • Perte d’historique 

État des lieux et questionnement 

Tout d’abord, pour établir un état des lieux de votre site, il est essentiel de réaliser une analyse préliminaire. Selon la volumétrie de pages, les stratégies vont légèrement différer. Par exemple, un site qui compte des millions de pages produits à plusieurs niveaux de règles Vs. un site avec une centaine de produits sera traité autrement. Sur un site, où le turnover est important, le sitemap XML et sa mise à jour ne sont pas géré de la même manière. L’audit est donc une étape indispensable pour faire connaissance avec votre site, appréhender son fonctionnement et analyser ses faiblesses. 

Ensuite, pour confirmer vos constats et aller plus loin, organiser un point avec les différentes parties prenantes : chef de produit/marché, équipe SEO, équipe marketing… D’une oreille attentive, questionnez les différents acteurs pour comprendre comment le cycle de vie produit fonctionne. Comment sont gérés les stocks ? Comment est faite la connexion entre le système logistique et la base de données produit qui nourrit le site ? Quelles sont les contraintes techniques ? Quelles règles sont mises en place ? Ainsi, vous identifiez également les contraintes internes pour donner davantage de granularité à votre analyse qui vous guideront vers certains choix. 

LES BONNES PRATIQUES À ADOPTER

Après avoir une bonne compréhension des mécanismes propres à votre site : voici les bonnes pratiques à mettre en place pour bien gérer vos pages produits lorsqu’il y a rupture de stocks. Première question à se poser : la rupture de stocks est-elle définitive ? 

CAS N°1 : RUPTURE DE STOCKS TEMPORAIRE

Le produit n’est plus disponible, mais il va être réapprovisionné. Savez-vous quand le produit sera de retour ?

Résultat : l’historique de la page est conservé, le taux de rebond limité, la page peut continuer à générer du trafic et l’expérience utilisateur optimisée.

Exemple de page optimisée avec un formulaire :

CAS N°2 : RUPTURE DEFINITIVE

Le produit ne sera plus jamais disponible. Est-ce que la page est bien référencée ? Génère-t-elle du trafic SEO ? 

Est-ce qu’il y a un produit substituable/produit de remplacement ? 

Il s’agit de propositions d’optimisations mais, cela ne signifie pas qu’elles seront adaptées à votre site et il faudra y ajouter une touche de granularité. 

Exemple avec Nissan pour les pages de remplacement :  

De cette manière, l’historique de la page https://www.nissan.fr/vehicules/neufs/juke.html profite  au nouveau produit qui est favorisé et mis en avant dans les SERPS par rapport à l’ancien produit, ce qui lui permet d’être positionné et visible dès son lancement. 

Pour conclure cet article, voici 6 erreurs à ne pas commettre :

  • ERREUR N°1 : Rediriger temporairement ou mettre en no-index vos fiches produits 
  • ERREUR N°2 : Ne pas orienter l’utilisateur vers un autre produit 
  • ERREUR N°3 : Mettre toutes vos fiches produits “indisponible” en 410 ou 404
  • ERREUR N°4 : Laisser vos produits “indisponible” remonter dans les flux de vos pages de listings produits (en trop grand nombre cela affecte votre ranking)
  • ERREUR N°5 : Créer une nouvelle page pour un update produit, exemple /mon-produit- 2021
  • ERREUR N°6 : Faire des redirections automatiques et massives quand un produit n’est plus disponible vers une page qui n’a pas nécessairement de rapport.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour vous accompagner !